Demande d'inscription

Si votre organisme, entreprise, ministère etc. est déjà un abonné aux services du Courrier parlementaire©, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par courriel nos éditions quotidiennes. Vous devez cependant entrer l'adresse courriel attribuée par votre organisation.

Se désinscrire

Pour un essai gratuit de quelques jours, veuillez nous faire parvenir un courriel.

Pour plus d'informations, veuillez nous rejoindre par téléphone au 418 640-4211 ou par courriel.

Mot de passe oublié

Veuillez indiquer votre adresse courriel qui est liée à  votre compte. Si elle correspond à  un utilisateur, nous vous enverrons un courriel afin que vous puissez récupérer votre mot de passe.

Mon profil

Vous pouvez modifier les paramètre de votre compte.

Désolé, pour naviguer dans notre site, il faut détenir une licence/abonnement.

Nous offrons une édition (LCP-LAG) à tous les jours de septembre à juin et deux éditions par jour (avec LCP InfoMidi) quand l'activité parlementaire le mérite pour tenir nos lecteurs bien informés sur ce qui occupe et préoccupe les législateurs québécois.

Nous avons aussi des volets inédits comme Le Monde du lobbying sur les groupes de pression et les grands lobbys, la série L'État expliqué (comment le Québec se gouverne) et Regard législatif, les lundis matins en temps de session. Nous publions aussi Cette semaine au Parlement sur l'activité de la semaine (et des mises à jour fréquentes durant la semaine), Alerte Décrets et Derrière les décrets, Ce qu'ils ont dit, Le Point sur... et encore.

Si vous êtes intéressé à obtenir un essai gratuit de quelques jours pour votre entreprise ou organisme, n'hésitez pas à nous contacter

Retour

Article du

Hydrocarbures

« Notre position n'a pas changé »

Paru le | Catégorie: Ressources Naturelles

(LCP) Le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles entend faire respecter la législation entourant les hydrocarbures. « Notre position n'a pas changé », réaffirme Jonatan Julien.

 

« Il n'y a pas d'ouverture, une fois de plus, aucune discussion avec une entreprise qui voudrait faire en sorte qu'on assouplisse notre règlement et notre loi. Notre position est claire : pas de fracturation hydraulique, protection des milieux hydriques », promet-il.

 

« On a, au Québec, une loi sur les hydrocarbures et un règlement les plus robustes et on va faire respecter à la fois cette loi et à la fois ce règlement. Alors, pour nous, il n'y a pas d'ouverture. Aucune », tranche le ministre.

 

« Je remercie le ministre de nous parler clairement », a réagi le député libéral Saul Polo. « Ceci dit, c'est la première fois qu'il le fait sur cet enjeu-là. Et la raison est simple pourquoi on redemande cette question-là, parce que les positions changeantes de la Coalition avenir Québec sur de nouveaux enjeux, et vous en êtes conscients, ont été nombreuses. »

 

Selon lui, « l'industrie sent une ouverture du gouvernement », en raison notamment de l’abandon d’une poursuite par une entreprise. « On apprenait (…) que Questerre Energy suspendait sa poursuite envers le gouvernement, qui contestait le règlement mis en place par l'ancien gouvernement, le temps d'étudier différentes options. »

-30-

Autres articles du lundi 06 mai 2019

lundi 06 mai 2019

lundi 06 mai 2019

lundi 06 mai 2019

lundi 06 mai 2019

lundi 06 mai 2019

lundi 06 mai 2019

lundi 06 mai 2019

lundi 06 mai 2019

lundi 06 mai 2019

lundi 06 mai 2019