Demande d'inscription

Si votre organisme, entreprise, ministère etc. est déjà un abonné aux services du Courrier parlementaire©, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par courriel nos éditions quotidiennes. Vous devez cependant entrer l'adresse courriel attribuée par votre organisation.


Se désinscrire

Pour un essai gratuit de quelques jours, veuillez nous faire parvenir un courriel.

Pour plus d'informations, veuillez nous rejoindre par téléphone au 418 640-4211 ou par courriel.

Mot de passe oublié

Veuillez indiquer votre adresse courriel qui est liée à  votre compte. Si elle correspond à  un utilisateur, nous vous enverrons un courriel afin que vous puissez récupérer votre mot de passe.

Mon profil

Vous pouvez modifier les paramètre de votre compte.

Désolé, pour naviguer dans notre site, il faut détenir une licence/abonnement.

Nous publions depuis 28 ans (dont 21 ans comme quotidien web).

Nous offrons une édition (LCP-LAG) tous les matins de la semaine de septembre à juin

Nous ajoutons LCP InfoMidi quand l'activité parlementaire le mérite (quand le Salon bleu est en action)

Notre objectif depuis presque trois décennies est de tenir nos lecteurs bien informés sur ce qui occupe et préoccupe les législateurs québécois.

Nous avons aussi des volets inédits comme Le Monde du lobbying sur les groupes de pression et les grands lobbys, Regard législatif en temps de session.

Nous publions aussi Cette semaine au Parlement sur l'activité de la semaine (et des mises à jour fréquentes durant la semaine),

Nos abonnés reçoivent Alerte Décrets et peuvent consulter nos rubriques Derrière les décrets, Ce qu'ils ont dit,

Message DU gouvernement, Message AU gouvernement et plus encore.

Si vous êtes intéressé à obtenir un essai gratuit de quelques jours pour votre entreprise ou organisme, n'hésitez pas à nous contacter (editeur@courrierparlementaire.com)

Retour

Article du

Les élus et la gestion de crise

Dépistage; PME; géolocalisation; préposés aux bénéficiaires

Paru le | Catégorie: Affaires parlementaires LAG

(LCP) L’Assemblée nationale a repris du service jusqu’au 12 juin, mais les élus continuent tout de même de gérer la crise sanitaire partout au Québec.

 

Plusieurs d’entre eux s’expriment publiquement sur les consignes à respecter, les actions du gouvernement ou pour proposer des solutions. D’autres enjeux, au-delà de la crise, retiennent aussi leur attention.

 

La ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann :

« Tous les patients qui sont admis par les urgences du Québec, notamment dans la CMM, sont testés, sont dépistés. Ça, c'est très, très important, c'est fondamental et c'est fait dans toutes les urgences du Québec. »

 

Le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge :

« Ce n'est pas parce que le lieu physique de l'école est fermé suite à une directive de la Santé publique que le personnel embauché ne continue pas d'aider nos élèves qui ont des besoins particuliers, qui ont des difficultés d'apprentissage. »

 

« Chaque fois qu'on peut réouvrir pour du service direct personne à personne, on le fait et c'est pour ça que, la semaine dernière, j'ai déposé des plans pour septembre, qui n'incluaient que des plans de réouverture d'écoles. Il n'est pas question d'avoir des écoles fermées en septembre. »

 

La ministre du Tourisme, Caroline Proulx :

« Question qui revient depuis hier : "Est-ce qu'un couple qui habite à des adresses différentes peut louer un chalet ensemble?" Pour l’instant, la direction de la santé publique ne l’autorise pas. Mais si la situation s'améliore, un assouplissement pourrait venir en temps et lieu. »

 

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet :

« Les prochaines publications sur les données de l’emploi donneront davantage de précisions sur les secteurs d’activité économique où la main-d’œuvre est recherchée et sur ceux où elle est abondante, nous permettant ainsi de mieux cibler nos actions à venir. »

 

La ministre responsable des Aînés, Marguerite Blais :

« Pour l'instant, vous savez, on gère une situation exceptionnelle, une situation qu'on n'a jamais vécue dans notre vie en tout cas ici puis, je pense, à travers le monde, qui s'appelle la COVID-19. »

 

Le ministre de l’Immigration, Simon Jolin-Barrette :

« Pour ce qui est des demandeurs d'asile actuellement, le premier ministre a mentionné qu'on allait évaluer les dossiers, et c'est ce qu'on est présentement en train de faire. […] On va regarder de quelle façon on peut travailler avec le fédéral pour régulariser leur statut. »

 

La cheffe de l’opposition officielle, Dominique Anglade :

« Si de grandes bannières comme Aldo, Reitmans et Lolë doivent se mettre sous la Loi sur les arrangements avec les créanciers, imaginez la réalité de nos PME. Des solutions existent. François Legault, à quand une aide directe pour nos entreprises d'ici? »

 

Le porte-parole du PLQ en matière de PME, Monsef Derraji :

« Vous avez vu comme moi l'annonce du premier ministre qui annonce une formation payante pour être préposé aux bénéficiaires, mais aussi, un salaire de l'ordre de 26 $ l'heure. Moi, depuis plusieurs semaines, je reçois des appels de plusieurs PME dans plusieurs régions qui peinent à trouver des gens, mais maintenant, on leur rajoute un autre handicap. »

 

Frantz Benjamin, porte-parole libéral en matière de tourisme :

« Nous voulons nous assurer que, quand l'Ontario va déconfiner, que les Québécoises et les Québécois ne vont pas être tentés pour se rendre en Ontario, mais vont rester chez nous, ici, au Québec, pour pouvoir jouir de leur été. »

 

La porte-parole libérale en matière d’éducation, Marwah Rizqy :

« Les universités sont à court de financement et des milliers d’étudiants sont à risque d’abandonner. Le gouvernement doit présenter un plan de sortie de crise et de soutien pour l’éducation supérieure. »

 

Gabriel Nadeau-Dubois, leader parlementaire de QS :

« Ça ne fera peut-être pas les manchettes, mais il vient de se passer quelque chose de grave à l'Assemblée nationale. La CAQ bat la motion de Québec solidaire demandant un débat public sur ses projets d'applications de traçage numérique anti-COVID19. Tout se passera en coulisses. Inacceptable! »

 

« Le gouvernement admet discuter avec des développeurs d’applications de traçage numérique. Mais il refuse qu’on en discute avec transparence à l'Assemblée nationale. C’est grave, inadmissible même. »

 

La cheffe parlementaire de Québec solidaire, Manon Massé, concernant l'installation de climatiseurs dans les CHSLD :

« On n'attend pas en plein mois de février pour installer les calorifères lorsqu'il fait froid. »

 

Le chef parlementaire du PQ, Pascal Bérubé :

« Si le gouvernement du Québec a été capable de supporter, en temps de pandémie, à travers une subvention salariale, une rallonge salariale, les préposés aux bénéficiaires du domaine privé, qu'est-ce qu'il l'empêche de le faire également postpandémie? Parce qu'un aîné qui est dans le secteur public a besoin d'autant de soins qu'un aîné qui est dans le secteur privé. »

 

Au-delà de la crise

Le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, Jonatan Julien

« Minéraux critiques : percée majeure au Québec qui rayonne à l’international. Les chercheurs de Rio Tinto ont mis au point un nouveau procédé pour extraire de l’oxyde de scandium utilisé pour les technologies de communication et l'aérospatiale. »

-30-

Autres articles du vendredi 29 mai 2020

vendredi 29 mai 2020

vendredi 29 mai 2020

vendredi 29 mai 2020

vendredi 29 mai 2020

vendredi 29 mai 2020

vendredi 29 mai 2020

vendredi 29 mai 2020