Demande d'inscription

Si votre organisme, entreprise, ministère etc. est déjà un abonné aux services du Courrier parlementaire©, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par courriel nos éditions quotidiennes. Vous devez cependant entrer l'adresse courriel attribuée par votre organisation.

Se désinscrire

Pour un essai gratuit de quelques jours, veuillez nous faire parvenir un courriel.

Pour plus d'informations, veuillez nous rejoindre par téléphone au 418 640-4211 ou par courriel.

Mot de passe oublié

Veuillez indiquer votre adresse courriel qui est liée à  votre compte. Si elle correspond à  un utilisateur, nous vous enverrons un courriel afin que vous puissez récupérer votre mot de passe.

Mon profil

Vous pouvez modifier les paramètre de votre compte.

Désolé, pour naviguer dans notre site, il faut être abonné.

Nous offrons une édition (LCP-LAG) à tous les jours de septembre à juin et deux éditions par jour (LCP InfoMidi) quand l'activité parlementaire le mérite pour tenir nos lecteurs bien informés sur ce qui occupe et préoccupe les législateurs québécois.

Nous avons aussi des volets inédits comme Le Monde du lobbying sur les groupes de pression et les grands lobbys, la série L'État expliqué (comment le Québec se gouverne) et Regard législatif, les lundis matins en temps de session. Nous publions aussi Cette semaine au Parlement sur l'activité de la semaine (et des mises à jour fréquentes durant la semaine), Alerte Décrets et Derrière les décrets, Ce qu'ils ont dit, Le Point sur... et encore.

Si vous êtes intéressé à obtenir un essai gratuit de quelques jours pour votre entreprise ou organisme, n'hésitez pas à nous contacter

Retour

Article du

Financer l’innovation

Entre la prise de risques et l’échec

Paru le | Catégorie: Développement écononomique

(LAG) Les organismes publics dont le mandat est de soutenir l'innovation des entreprises sont soumis à un fragile équilibre entre la prise de risques et l’éventualité d’un échec, habituellement mal reçu dans l’opinion publique puisqu’il s’agit de fonds publics.

 

Dans son bulletin de veille stratégique, le ministère de l’Économie et de l’Innovation attire notre attention sur un article d’Ann Mei Chang qui recommande trois techniques que les gouvernements peuvent utiliser pour balancer la prudence budgétaire et l'audace en innovation.

 

D’abord le financement échelonné : « il faudrait plutôt attribuer un financement initial plus petit, suivi du versement d'autres montants plus importants à la condition que le succès devienne assuré. Le fait d'allouer de petits montants au commencement permet de donner une chance à plus de projets, pour ensuite appliquer la technique de l'entonnoir et financer les initiatives les plus prometteuses ».

 

Ensuite la distribution de bourses de récompenses : « cette dernière est remise seulement si les caractéristiques de performance pour la découverte ou l'invention demandée sont atteintes. Si elles ne le sont pas, l'argent n'est pas versé, et le coût pour le gouvernement est presque nul. »

 

Et enfin, le financement basé sur les résultats : il « aurait pour effet de promouvoir la rétroaction dans les organisations financées et d'augmenter leur rentabilité. Ce type de subvention partage l'avantage des bourses, c'est-à-dire ne pas risquer de financer un échec, puisque le versement de l'aide dépend du succès ».

-30-

Autres articles du mercredi 20 mars 2019

mercredi 20 mars 2019

mercredi 20 mars 2019

mercredi 20 mars 2019

mercredi 20 mars 2019

mercredi 20 mars 2019

mercredi 20 mars 2019

mercredi 20 mars 2019

mercredi 20 mars 2019

mercredi 20 mars 2019

mercredi 20 mars 2019