Demande d'inscription

Si votre organisme, entreprise, ministère etc. est déjà un abonné aux services du Courrier parlementaire©, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par courriel nos éditions quotidiennes. Vous devez cependant entrer l'adresse courriel attribuée par votre organisation.

Se désinscrire

Pour un essai gratuit de quelques jours, veuillez nous faire parvenir un courriel.

Pour plus d'informations, veuillez nous rejoindre par téléphone au 418 640-4211 ou par courriel.

Mot de passe oublié

Veuillez indiquer votre adresse courriel qui est liée à  votre compte. Si elle correspond à  un utilisateur, nous vous enverrons un courriel afin que vous puissez récupérer votre mot de passe.

Mon profil

Vous pouvez modifier les paramètre de votre compte.

Désolé, pour naviguer dans notre site, il faut être abonné.

Nous offrons une édition (LCP-LAG) à tous les jours de septembre à juin et deux éditions par jour (LCP InfoMidi) quand l'activité parlementaire le mérite pour tenir nos lecteurs bien informés sur ce qui occupe et préoccupe les législateurs québécois.

Nous avons aussi des volets inédits comme Le Monde du lobbying sur les groupes de pression et les grands lobbys, la série L'État expliqué (comment le Québec se gouverne) et Regard législatif, les lundis matins en temps de session. Nous publions aussi Cette semaine au Parlement sur l'activité de la semaine (et des mises à jour fréquentes durant la semaine), Alerte Décrets et Derrière les décrets, Ce qu'ils ont dit, Le Point sur... et encore.

Si vous êtes intéressé à obtenir un essai gratuit de quelques jours pour votre entreprise ou organisme, n'hésitez pas à nous contacter

Retour

Article du

Bilan de mission à Boston

François Legault veut relancer l'exportation de l'électricité

Paru le | Catégorie: Ressources Naturelles

« Dans tous les États de la Nouvelle-Angeleterre, on paie très cher l'électricité. Les individus paient environ 22 cents du kilowatt alors qu'au Québec, on paie six cents », fait remarquer le premier ministre. De plus, « c'est une énergie qu'on peut utiliser en période de pointe ce qui n'est pas possible avec l'éolien. »

 

Accompagné de son ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, Jonatan Julien, le premier ministre a donc fait la promotion de l’hydroélectricité québécoise pour positionner le Québec comme la batterie du Nord-Est. François Legault a également confirmé sa volonté d’intensifier les échanges commerciaux avec l’un des partenaires les plus importants du Québec, la Nouvelle-Angleterre.

 

Pendant sa visite à Boston, il dit avoir reçu un bel accueil. « Il faut s'assurer que le contrat qui a été conclu entre Hydro-Québec et le Massachusetts, que le projet soit réalisé. Entre autres, il faut s'assurer que la ligne pour transporter cette électricité soit faite, qu'elle soit acceptée », confie-t-il.

 

« Le projet qui est privilégié actuellement est au Maine. Le président d'Hydro-Québec va rencontrer les gens du Maine. On va s'assurer que ce projet avance parce que dès que ce projet va pouvoir être réalisé, il y a une ouverture pour en faire plus, pour que le Québec puisse écouler ce qui reste des surplus », explique M. Legault. Il reste au premier ministre de rencontrer sur le même sujet les gouverneurs du Maine et du New Hampshire, deux États plus réticents, et le premier ministre de l'Ontario, Doug Ford.

-30-

Autres articles du vendredi 16 novembre 2018

vendredi 16 novembre 2018

vendredi 16 novembre 2018

vendredi 16 novembre 2018

vendredi 16 novembre 2018

vendredi 16 novembre 2018

vendredi 16 novembre 2018

vendredi 16 novembre 2018

vendredi 16 novembre 2018

vendredi 16 novembre 2018

vendredi 16 novembre 2018