Demande d'inscription

Si votre organisme, entreprise, ministère etc. est déjà un abonné aux services du Courrier parlementaire©, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par courriel nos éditions quotidiennes. Vous devez cependant entrer l'adresse courriel attribuée par votre organisation.


Se désinscrire

Pour un essai gratuit de quelques jours, veuillez nous faire parvenir un courriel.

Pour plus d'informations, veuillez nous rejoindre par téléphone au 418 640-4211 ou par courriel.

Mot de passe oublié

Veuillez indiquer votre adresse courriel qui est liée à  votre compte. Si elle correspond à  un utilisateur, nous vous enverrons un courriel afin que vous puissez récupérer votre mot de passe.

Mon profil

Vous pouvez modifier les paramètre de votre compte.

Désolé, pour naviguer dans notre site, il faut détenir une licence/abonnement.

Nous publions depuis 28 ans (dont 21 ans comme quotidien web).

Nous offrons une édition (LCP-LAG) tous les matins de la semaine de septembre à juin

Nous ajoutons LCP InfoMidi quand l'activité parlementaire le mérite (quand le Salon bleu est en action)

Notre objectif depuis presque trois décennies est de tenir nos lecteurs bien informés sur ce qui occupe et préoccupe les législateurs québécois.

Nous avons aussi des volets inédits comme Le Monde du lobbying sur les groupes de pression et les grands lobbys, Regard législatif en temps de session.

Nous publions aussi Cette semaine au Parlement sur l'activité de la semaine (et des mises à jour fréquentes durant la semaine),

Nos abonnés reçoivent Alerte Décrets et peuvent consulter nos rubriques Derrière les décrets, Ce qu'ils ont dit,

Message DU gouvernement, Message AU gouvernement et plus encore.

Si vous êtes intéressé à obtenir un essai gratuit de quelques jours pour votre entreprise ou organisme, n'hésitez pas à nous contacter (editeur@courrierparlementaire.com)

Retour

Article du

Finances et « passe-passe »

Le PLQ réclame une commission parlementaire sur le budget

Paru le | Catégorie: Finances & Économie

(LCP) À la sortie de leur caucus pésessionnel, les députés du Parti libéral ont réclamé la tenue d'une commission parlementaire sur l'état des finances publiques. Ils accusent le gouvernement de changer sa « formule comptable » en se livrant à un « tour de passe-passe ».

 

L'opposition officielle a donc demandé au président de la Commission des finances publiques, le député Jean-François Simard de la Coalition avenir Québec, d'appliquer l'article 292 du Règlement de l'Assemblée nationale pour qu'elle procède à l'étude de la politique budgétaire du gouvernement et de l'évolution des finances publiques.

 

Les libéraux qualifient « d'instable et inquiétant », l'état des finances publiques. « Le ministre des Finances a déjà annoncé en juin dernier que le Québec est en déficit de près de 15 milliards $. De plus, lors de l'étude des crédits budgétaires 2020-2021, il a été révélé que de nombreux projets d'infrastructures prévus par le gouvernement au Plan québécois des infrastructures (PQI) 2020-2030, totalisant 48 milliards $, n'ont toujours pas été provisionnés. »

 

Selon le porte-parole en matière de finances publiques, André Fortin, « cette proposition de comptabiliser le revenu, mais d'ignorer la dépense » est « insensé et irresponsable. François Legault a hérité d'une situation financière plus qu'enviable qui lui a permis de hausser les dépenses gouvernementales. Avec leur promesse du retour à l'équilibre budgétaire en 5 ans, François Legault et Éric Girard cherchent par tous les moyens à réaliser leur engagement ».

 

De son côté, l'ex-ministre des Finances, Carlos Leitão, a plusieurs questions à poser à son successeur. « Par souci de transparence, Eric Girard doit expliquer ses décisions budgétaires puisqu'elles ne prenaient pas en considération les impacts de la pandémie. Comment a-t-il pu déposer un budget en mars dernier, quelques jours précédant le confinement du Québec, sans prévoir des sommes dans celui-ci à cet égard? Quel est son plan? Comment peut-il prévoir un retour à l'équilibre budgétaire dans cinq ans et est-ce vraiment prudent dans le contexte actuel de le promettre considérant que l'ampleur réelle de l'impact économique de la pandémie n'est pas encore connu? »

-30-

Autres articles du mardi 08 septembre 2020

mardi 08 septembre 2020

mardi 08 septembre 2020

mardi 08 septembre 2020

mardi 08 septembre 2020

mardi 08 septembre 2020

mardi 08 septembre 2020