Inscription

Pour ne rien manquer de L’Actualité gouvernementale, abonnez-vous dès maintenant à nos publications.

Retour

Article du

Qui sont les nouveaux élus?

Ministres libéraux battus, place aux députés de la CAQ

Paru le | Catégorie: Affaires parlementaires LAG

L’Assemblée nationale accueillera bientôt une cinquantaine de nouveaux députés de la Coalition avenir Québec, dont sept ayant ravi une circonscription appartenant à un ministre du gouvernement Couillard.

 

C’est le cas de Marilyne Picard dans Soulanges, co-fondatrice et ancienne porte-parole du mouvement Parents jusqu’au bout, qui a remporté une victoire contre la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie, Lucie Charlebois.

 

La ministre responsable du Travail, Dominique Vien, doit plier bagages dans sa circonscription de Bellechasse et laisser sa place à Stéphanie Lachance, employée d’une «firme spécialisée en recrutement, évaluation et planification de la relève auprès d’entreprises de la grande région de Chaudière-Appalaches».

 

Le ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale, François Blais, doit céder son siège dans Charlesbourg à Jonathan Julien, comptable et ex-conseiller municipal à Québec. Ce dernier a été secrétaire général de la Société immobilière.

 

Dans Châteauguay, le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, Pierre Moreau, a été battu par MarieChantal Chassé, présidente, cheffe de la direction et fondatrice de l’entreprise JMJ Aéronautique.

 

La ministre déléguée aux Transports, Véronyque Tremblay, devra céder sa place dans sa circonscription de Chauveau à Sylvain Lévesque, ancien député de la CAQ de 2012 à 2014 et maintenant directeur général adjoint du parti.

 

Dans Huntingdon, Claire Isabelle, professeure titulaire à la Faculté d’éducation de l’Université d’Ottawa, prendra la relève du ministre délégué aux Petites et Moyennes Entreprises, à l'Allègement réglementaire et au Développement économique régional, Stéphane Billette.

 

Enfin, le ministre délégué aux Affaires maritimes, Jean D’Amour, a été battu dans sa circonscription de Rivière-du-Loup-Témiscouata par Denis tardif, homme d’affaires et ancien conseiller municipal de Rivière-du-Loup.

-30-

Autres articles du jeudi 04 octobre 2018

jeudi 04 octobre 2018

jeudi 04 octobre 2018

jeudi 04 octobre 2018

jeudi 04 octobre 2018

jeudi 04 octobre 2018

jeudi 04 octobre 2018

jeudi 04 octobre 2018

jeudi 04 octobre 2018

jeudi 04 octobre 2018

jeudi 04 octobre 2018