(LCP) « On n'a pas d'objectif d'augmenter les effectifs en direction régionale », a indiqué le sous-ministre du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation, Frédéric Guay, lors de son récent passage en commission parlementaire.

 

« Le ministère des Affaires municipales est déjà très présent en région. Vingt pour cent de notre effectif est en région. Donc, pour nous, là, ça devient difficile d'en envoyer plus avec des effectifs qu'on a présentement », a-t-il précisé aux députés membres de la Commission de l’administration publique.

 

« Toutefois, je ne vous cacherai pas qu'avec les orientations gouvernementales, on essaie à chaque fois qu'il y a un poste qui se libère, bien, on regarde si le comblement de ce poste-là pourrait être plus adapté si on le faisait en région. »

 

Inondations

De plus, le sous-ministre signale que l’implantation de nouveaux programmes pourrait entraîner une augmentation de l’effectif régional. « Par exemple, on a des attentes à l'égard du plan d'action avec les inondations, là, on a des demandes budgétaires qui sont en cours avec ça, et avec ces demandes budgétaires là viennent des effectifs. Bien, on a l'intention de combler plusieurs de ces postes-là dans les régions », a-t-il illustré.

 

Maillage

Selon Frédéric Guay, « amener plus de bras puis plus de têtes dans les directions régionales, c'est une façon de donner plus de services, mais il y a aussi le maillage qu'on peut faire entre ces directions régionales, le maillage avec le central. Donc, nous, c'est cette voie-là qu'on a prise, donc d'offrir la panoplie de services, mais en interrelation avec les autres directions régionales, puis avec le central ».

-30-