Demande d'inscription

Si votre organisme, entreprise, ministère etc. est déjà un abonné aux services du Courrier parlementaire©, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par courriel nos éditions quotidiennes. Vous devez cependant entrer l'adresse courriel attribuée par votre organisation.

Se désinscrire

Pour un essai gratuit de quelques jours, veuillez nous faire parvenir un courriel.

Pour plus d'informations, veuillez nous rejoindre par téléphone au 418 640-4211 ou par courriel.

Mot de passe oublié

Veuillez indiquer votre adresse courriel qui est liée à  votre compte. Si elle correspond à  un utilisateur, nous vous enverrons un courriel afin que vous puissez récupérer votre mot de passe.

Mon profil

Vous pouvez modifier les paramètre de votre compte.

Désolé, pour naviguer dans notre site, il faut détenir une licence/abonnement.

Nous offrons une édition (LCP-LAG) à tous les jours de septembre à juin et deux éditions par jour (avec LCP InfoMidi) quand l'activité parlementaire le mérite pour tenir nos lecteurs bien informés sur ce qui occupe et préoccupe les législateurs québécois.

Nous avons aussi des volets inédits comme Le Monde du lobbying sur les groupes de pression et les grands lobbys, la série L'État expliqué (comment le Québec se gouverne) et Regard législatif, les lundis matins en temps de session. Nous publions aussi Cette semaine au Parlement sur l'activité de la semaine (et des mises à jour fréquentes durant la semaine), Alerte Décrets et Derrière les décrets, Ce qu'ils ont dit, Le Point sur... et encore.

Si vous êtes intéressé à obtenir un essai gratuit de quelques jours pour votre entreprise ou organisme, n'hésitez pas à nous contacter

Retour

Article du

Mission en Allemagne

Pour mettre en valeur notre expertise

Paru le | Catégorie: Message DU gouvernement

(C.C.) La mission économique dirigée par le ministre de l’Économie et de l’Innovation s’est déroulée la semaine dernière. « Organisée par le ministère de l'Économie et de l'Innovation et la Délégation générale du Québec à Munich, en partenariat avec Investissement Québec et la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, cette mission s'inscrivait dans une démarche d'inspiration des meilleures pratiques d'affaires mondiales et d'ouverture de nouveaux marchés pour les entreprises manufacturières québécoises.

 

Cette année, la délégation du Québec était l'une des plus importantes sur le plan international à participer à la foire. Elle comptait plus de 130 participants issus de près de 80 entreprises et organismes de dix régions du Québec. Ces organisations venaient de différents domaines d'activité tels que la construction, l'aérospatiale, les services aux entreprises, l'ingénierie, les textiles techniques, l'impression 3D et la fabrication dans des secteurs aussi variés que les équipements industriels, l'imprimerie, le meuble et l'industrie des transports.

 

En organisant cette mission économique, le ministre Fitzgibbon avait pour objectifs de faciliter l'accès des participants à des joueurs internationaux, de rencontrer les grands donneurs d'ordres afin d'aider les PME à prendre le virage 4.0 et, finalement, de découvrir les meilleures pratiques de politiques publiques. Afin de maximiser son séjour en Allemagne, il a entrepris des visites d'entreprises et des rencontres avec des dirigeants gouvernementaux ainsi que de grands donneurs d'ordres actifs dans le secteur manufacturier. Celles-ci se sont déroulées à Hanovre, à Hambourg et à Munich.

 

Citations :

« Pour appuyer les entreprises québécoises dans leur transformation numérique, le Québec doit suivre les grandes tendances mondiales. La Foire de Hanovre est reconnue comme le lieu par excellence pour tout savoir sur l'expertise industrielle et l'industrie 4.0. Elle devient donc un incontournable pour les organisations québécoises. C'est dans cette optique que le Québec travaille à intensifier les maillages internationaux entre les industries et les organismes de recherche et d'innovation et qu'il est ouvert aux collaborations hors frontières. Je suis fier d'avoir dirigé une délégation avec une aussi forte représentativité régionale, y compris des acteurs locaux qui vont pouvoir aider les entreprises à prendre le virage numérique. Je demeure convaincu que cette mission économique portera ses fruits. »

Pierre Fitzgibbon, ministre de l'Économie et de l'Innovation

 

« Née de l'Initiative manufacturière que nous portons avec le gouvernement du Québec, cette deuxième mission à la Foire de Hanovre est un succès retentissant. Elle nous aura non seulement permis de découvrir les avancées les plus spectaculaires en matière de nouvelles technologies appliquées au secteur manufacturier, mais aussi de réaliser des rencontres propices au développement des affaires et de faire rayonner le savoir-faire québécois. Nous sommes fiers d'avoir contribué à mobiliser l'écosystème manufacturier d'ici autour de l'urgence d'investir en innovation et de développer des solutions concrètes pour appuyer la croissance de nos entrepreneurs. Merci au ministère de l'Économie et de l'Innovation et à la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, nos partenaires dans l'organisation de cette mission. »

Pierre Gabriel Côté, président-directeur général d'Investissement Québec

 

« Les entreprises de la planète migrent vers de nouveaux procédés manufacturiers axés sur le numérique et l'intelligence artificielle pour maintenir et accentuer leur compétitivité. Le milieu des affaires de la métropole est mobilisé pour appuyer cette transition, et les entreprises présentes à la Foire de Hanovre ont fait honneur à la réputation du Québec en matière d'innovation en mettant de l'avant des technologies de calibre mondial. La mission économique a également offert aux participants une formidable occasion de s'inspirer des bonnes pratiques observées en Allemagne et d'établir des partenariats stratégiques. La Chambre est fière d'avoir contribué à la réussite de cette mission aux côtés de ses partenaires du ministère de l'Économie et de l'Innovation et d'Investissement Québec. »

Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

 

Participation à diverses activités

Le ministre Fitzgibbon a été accueilli, en compagnie d'entrepreneurs et d'organisations québécoises, au pavillon des instituts Fraunhofer de même qu'à celui de l'entreprise Festo. Il a aussi pris la parole lors d'un séminaire organisé par l'entreprise Siemens et auquel prenaient part des organisations québécoises.

 

Il a également participé à une table ronde réunissant des experts de l'Allemagne et de la Suède et des dirigeantes québécoises afin de discuter de la place des femmes dans le secteur manufacturier.

 

Finalement, il a visité quelques installations du parc Altona, l'une des zones d'innovation de la ville de Hambourg et l'un des sites leaders mondiaux dans le domaine de la recherche sur la physique des particules.

 

Rencontres avec des dirigeants gouvernementaux

Le ministre Fitzgibbon a également rencontré M. Marco Siebert, directeur des Relations internationales à la Foire de Hanovre, M. Martin Dulig, vice-ministre-président et ministre de l'Économie de la Saxe, Mme Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie et des Finances de la France, et M. Günther Oettinger, commissaire européen au Budget et aux Ressources humaines.

 

Collaboration Québec-Bavière

Finalement, le ministre Fitzgibbon a pris la parole lors d'une activité de développement d'affaires menée en collaboration avec le Conseil du patronat de la Bavière et des entreprises membres à l'occasion du 30e anniversaire de la coopération Québec-Bavière. Lors de cette rencontre, 4 entreprises québécoises et 6 entreprises bavaroises exerçant des activités dans le domaine de la simulation et de la visualisation 3D ont présenté leurs produits, ouvrant ainsi la porte à des coopérations accrues entre le Québec et la Bavière.

 

Rappelons que le Québec et la Bavière entretiennent une relation d'exception et que leurs liens se sont tissés sur des similitudes, voire des convergences, puisque la base industrielle des deux économies repose en bonne partie sur les hautes technologies. La Bavière est le Land allemand qui compte le plus grand nombre d'entreprises québécoises sur son territoire, soit plus d'une dizaine. En contrepartie, une quinzaine d'entreprises bavaroises sont implantées au Québec. Le ministre a donc profité de sa présence à Munich pour visiter l'entreprise québécoise Rodeo FX en compagnie de la ministre d'État du Numérique de la Bavière, Mme Judith Gerlach.

 

Faits saillants :

  • La Foire de Hanovre, qui a accueilli cette année quelque 6 500 exposants en provenance de plus de 75 pays, joue le rôle de baromètre du secteur des biens d'équipement et des technologies industrielles. L'édition de 2019, qui s'intitulait Integrated Industry - Industrial Intelligence, portait sur l'intelligence artificielle et la connexion entre l'être humain et les machines.
  • L'Allemagne est le premier partenaire économique du Québec en Europe et figure en tête des économies les plus innovantes au monde. »

-/-/-/-/-/-

Autres articles du lundi 08 avril 2019

lundi 08 avril 2019

lundi 08 avril 2019

lundi 08 avril 2019

lundi 08 avril 2019

lundi 08 avril 2019

lundi 08 avril 2019

lundi 08 avril 2019

lundi 08 avril 2019

lundi 08 avril 2019

lundi 08 avril 2019