Inscription

Pour ne rien manquer de L’Actualité gouvernementale, abonnez-vous dès maintenant à nos publications.

Retour

Article du

Ce qu’ils ont dit :

Sur le français au Québec et sur l’aide aux études

Paru le | Catégorie: Autres

Le premier ministre Philippe Couillard : «Elle (la Loi 101) dit déjà que le français est la langue commune, la langue officielle au Québec. Elle dit déjà que la langue de travail, c’est le français. Elle dit déjà cependant, depuis le début même de cette loi, que, lorsque les circonstances le justifient, et ce sera de plus en plus fréquent dans l’économie globalisée d’aujourd’hui, il faut bien sûr faire en sorte que les employés puissent communiquer dans une autre langue que le français, ce que d’ailleurs les chiffres de Statistique Canada révèlent… Il n’y a pas de crise linguistique au Québec. Les gens adhèrent de plus en plus au français, particulièrement les Québécois de langue anglaise et ce qu’on appelle, de façon inélégante les allophones.»

 

La ministre de l’Enseignement supérieur, Hélène David : «Au Québec, nous avons le meilleur système d’aide financière aux études, je dirais presque au monde. C’est extraordinaire. Plein de provinces nous envient ce programme-là. Nous avons réinvesti massivement l’année dernière. Le temps que les étapes passent pour entrer ça dans le système — il y a des centaines de personnes qui travaillent à l’aide financière aux études, c’est des centaines de millions de dollars, l’aide financière aux études, soyons fiers de ça — il reste encore quelques semaines avant que tout ça se termine, au niveau de la passation, les règlements, etc., l’argent va être là, l’argent est au rendez-vous. C’est une des meilleures nouvelles pour l’enseignement supérieur». (Extrait du Journal des débats d’hier au Salon bleu)

-/-/-/-/-/-/-

Autres articles du vendredi 01 décembre 2017

vendredi 01 décembre 2017

vendredi 01 décembre 2017

vendredi 01 décembre 2017

vendredi 01 décembre 2017

vendredi 01 décembre 2017

vendredi 01 décembre 2017