Inscription

Pour ne rien manquer de L’Actualité gouvernementale, abonnez-vous dès maintenant à nos publications.

Retour

Article du

En bref

Transition énergétique ; accélérateur d’entreprises ; la SAAQ

Paru le | Catégorie: Bon à savoir/En rafale

La Chaire de gestion du secteur de l’énergie de HEC Montréal recevra 1 million de dollars sur cinq ans pour ses travaux. «En plus d'augmenter les connaissances sur les enjeux liés à l'énergie, les études de la Chaire permettront de mettre en contexte et d'appuyer la mise en œuvre du plan directeur en transition, innovation et efficacité énergétiques, piloté par Transition énergétique Québec (TEQ), qui sera déposé au printemps 2018 à la suite de la consultation publique ayant eu lieu cet automne. TEQ s'appuiera sur les données fiables et détaillées produites par l'équipe de la Chaire et les intègrera à ses propres interventions.»

 

Innovation et Développement économique de Trois-Rivières, un OSBL, entend réaliser un projet d’investissement de 2,7 millions $ pour l’implantation d’un accélérateur d’entreprises actives dans la région de la Mauricie. Les secteurs industriel et technologique sont visés. Le gouvernement du Québec, via son Fonds de diversification économique du Centre-du-Québec et de la Mauricie contribue 700 000 $ au projet.

 

«Une aide financière de près de 1,4 million de dollars sera allouée à certains organismes communautaires de la région de Lanaudière pour consolider leurs actions et leur mission. Cette aide provient de la somme récurrente de 27,4 millions de dollars accordée dans le cadre du Programme d'action communautaire sur le terrain de l'éducation (PACTE) pour l'année 2017-2018.» Ce soutien financier découle de la Politique de la réussite éducative et va aux organismes qui travaillent de manière complémentaire avec le réseau scolaire.

 

D’ici le 1er mars prochain, le Conseil d’experts sur les contributions d’assurance automobile proposées par la SAAQ pour les années 2019 à 2021 mènera une consultation publique. «Le mandat du conseil d'experts consiste notamment à revoir la démarche suivie par la Société pour l'établissement des contributions d'assurance et à vérifier les données utilisées à l'appui des modifications envisagées. Dans le cadre de ses travaux, le conseil d'experts doit aussi tenir une consultation publique.» (Voir la section Message DU gouvernement)

-30-

Autres articles du jeudi 14 décembre 2017

jeudi 14 décembre 2017

jeudi 14 décembre 2017

jeudi 14 décembre 2017

jeudi 14 décembre 2017

jeudi 14 décembre 2017

jeudi 14 décembre 2017

jeudi 14 décembre 2017

jeudi 14 décembre 2017