(LCP) Un premier prototype du nouveau registre des lobbyistes est à l’essai auprès de certains utilisateurs impliqués dans l’élaboration de la nouvelle plateforme, a fait savoir le Commissaire au lobbyisme. Il reste un peu plus d’un an avant sa mise en œuvre.

 

L’organisme a annoncé que son développement et son exploitation ont été confiés à la Société Conseil Groupe LGS, une firme-conseil en technologies de l’information appartenant à IBM.

 

« Au terme d’un appel d’offres public dont la période de publication s’échelonnait du 7 juillet au 11 septembre 2020, LGS s’est vu attribuer le contrat dont la durée a été établie du 5 octobre 2020 au 30 septembre 2022 », précise-t-on.

 

« En étroite collaboration avec l’équipe de projet du Commissaire, LGS a commencé à travailler à l’intégration de la nouvelle plateforme des activités de lobbyisme qui s’articulera autour des travaux sur l’expérience utilisateur menés notamment par Mme Nathalie Turbide, consultante spécialisée dans ce domaine. »

 

En parallèle, « des travaux de développement des communications, de la formation et du service à la clientèle ont également été amorcés par l’équipe du Commissaire ».

-30-