Demande d'inscription

Si votre organisme, entreprise, ministère etc. est déjà un abonné aux services du Courrier parlementaire©, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par courriel nos éditions quotidiennes. Vous devez cependant entrer l'adresse courriel attribuée par votre organisation.

Se désinscrire

Pour un essai gratuit de quelques jours, veuillez nous faire parvenir un courriel.

Pour plus d'informations, veuillez nous rejoindre par téléphone au 418 640-4211 ou par courriel.

Mot de passe oublié

Veuillez indiquer votre adresse courriel qui est liée à  votre compte. Si elle correspond à  un utilisateur, nous vous enverrons un courriel afin que vous puissez récupérer votre mot de passe.

Mon profil

Vous pouvez modifier les paramètre de votre compte.

Désolé, pour naviguer dans notre site, il faut détenir une licence/abonnement.

Nous offrons une édition (LCP-LAG) à tous les jours de septembre à juin et deux éditions par jour (avec LCP InfoMidi) quand l'activité parlementaire le mérite pour tenir nos lecteurs bien informés sur ce qui occupe et préoccupe les législateurs québécois.

Nous avons aussi des volets inédits comme Le Monde du lobbying sur les groupes de pression et les grands lobbys, la série L'État expliqué (comment le Québec se gouverne) et Regard législatif, les lundis matins en temps de session. Nous publions aussi Cette semaine au Parlement sur l'activité de la semaine (et des mises à jour fréquentes durant la semaine), Alerte Décrets et Derrière les décrets, Ce qu'ils ont dit, Le Point sur... et encore.

Si vous êtes intéressé à obtenir un essai gratuit de quelques jours pour votre entreprise ou organisme, n'hésitez pas à nous contacter

Retour

Article du

Parlement jeunesse

De la banque de gamètes à la justice algorithmique

Paru le | Catégorie: Enseignement supérieur LAG

(LCP) Le Parlement jeunesse a siégé du 26 au 30 décembre dernier. Les étudiants de 18 à 25 ans qui y ont pris part ont démontré qu'au 21e siècle, il faut être de son temps. Ils ont présenté des projets de loi pour le moins futuristes.

 

Pendant la simulation, les étudiants ont débattu d'une Loi sur la procréation assistée. Ce texte proposait la création du Conseil de la procréation assistée, il créait en même temps un comité d’éthique et une « Banque nationale de gamètes ».

 

Transport durable

Il faudra penser à un moyen de locomotion pour tous ces enfants qui seront procréés. Quoi de mieux d'après eux que de faire adopter une Loi sur le transport durable qui permettrait de développer un important réseau. Cela ferait en sorte, espère-t-on, qu'une majorité de citoyens délaisserait l’automobile individuelle comme moyen de transport privilégié.

 

On a donc plaidé pour un Réseau de transport durable du Québec, accessible à faible coût et reliant la province tant par des voies ferroviaires et des trajets d’autobus interurbains que par des réseaux intra-urbains. Pour développer l’entièreté des composantes du réseau, on a aussi pensé créer le Centre de recherche en transport durable.

 

Justice algorithmique

Mais la mesure la plus futuriste de toutes, alors qu'il est souvent question de problèmes d'accès à la justice, est peut-être l'adoption d'une Loi sur la justice algorithmique. Il s'agirait de remplacer la Division des petites créances de la Cour du Québec par une Division de la justice algorithmique où la procédure serait entièrement virtuelle.

 

Des étudiants proposent de créer un Institut de la Justice Algorithmique, chargé de veiller au perfectionnement de l'intelligence artificielle juridique et de consolider un « droit algorithmique » servant d’élément de référence dans son processus décisionnel. Il est aussi question dans ce projet de loi futuriste d'offrir des consultations juridiques gratuites aux parties se préparant à une audience par le biais des Centres de justice de proximité du Québec.

-30-

À lire aussi dans Enseignement supérieur LAG