(LCP) Le PQ interpelle par écrit le ministre des Finances, Eric Girard, sur la transparence des maisons de courtage à escompte et des institutions financières.

 

« La réglementation actuelle permet à ces institutions d’afficher seulement certaines informations sur les relevés détaillés transmis aux investisseurs et aux retraités, ce qui rend plus difficile le suivi des différents mouvements de capitaux dans leurs comptes », soulève le député Sylvain Gaudreault.

 

« Ainsi, des maisons de courtage à escompte et des institutions financières semblent pouvoir éviter d’afficher certains montants qui, souvent, seraient pertinents à connaître pour les investisseurs et les retraités », croit-il.

 

« Cette situation est d’autant plus préoccupante qu’elle touche possiblement une grande quantité de personnes qui ne suivent pas de manière assidue l’évolution de leurs investissements ou de leur fonds de pension », pense l’élu.

 

« Il n’est, par exemple, pas possible de connaître les détails quant à la distribution de revenus, qu’on parle de remboursements de capital, de gains en capital, de revenus d’intérêts de source canadienne ou de dividendes. »

 

Le député demande au ministre des Finances de faire la lumière sur ces éléments. Eric Girard devra lui fournir une réponse écrite qui sera déposée à l’Assemblée nationale.

-30-