Demande d'inscription

Si votre organisme, entreprise, ministère etc. est déjà un abonné aux services du Courrier parlementaire©, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par courriel nos éditions quotidiennes. Vous devez cependant entrer l'adresse courriel attribuée par votre organisation.

Se désinscrire

Pour un essai gratuit de quelques jours, veuillez nous faire parvenir un courriel.

Pour plus d'informations, veuillez nous rejoindre par téléphone au 418 640-4211 ou par courriel.

Mot de passe oublié

Veuillez indiquer votre adresse courriel qui est liée à  votre compte. Si elle correspond à  un utilisateur, nous vous enverrons un courriel afin que vous puissez récupérer votre mot de passe.

Mon profil

Vous pouvez modifier les paramètre de votre compte.

Désolé, pour naviguer dans notre site, il faut être abonné.

Nous offrons une édition (LCP-LAG) à tous les jours de septembre à juin et deux éditions par jour (LCP InfoMidi) quand l'activité parlementaire le mérite pour tenir nos lecteurs bien informés sur ce qui occupe et préoccupe les législateurs québécois.

Nous avons aussi des volets inédits comme Le Monde du lobbying sur les groupes de pression et les grands lobbys, la série L'État expliqué (comment le Québec se gouverne) et Regard législatif, les lundis matins en temps de session. Nous publions aussi Cette semaine au Parlement sur l'activité de la semaine (et des mises à jour fréquentes durant la semaine), Alerte Décrets et Derrière les décrets, Ce qu'ils ont dit, Le Point sur... et encore.

Si vous êtes intéressé à obtenir un essai gratuit de quelques jours pour votre entreprise ou organisme, n'hésitez pas à nous contacter

Retour

Article du

Maladie débilitante des cervidés

Québec poursuit ses opérations de contrôle

Paru le | Catégorie: Forêts/Faune/Parcs

(LAG) Pour réduire au minimum le risque de transmission et de propagation de la maladie débilitante chronique des cervidés dans la faune sauvage, le gouvernement poursuit ses opérations de surveillance et de contrôle à la suite de la détection de trois cas de maladie dans un élevage des Laurentides.

 

« Bien qu'aucun cas de MDC n'ait été détecté jusqu'à présent dans la faune sauvage, il n'est pas possible d'exclure hors de tout doute que la maladie y soit présente, puisqu'il est très difficile de la détecter lorsque peu de cerfs sont contaminés et aussi parce que la maladie n'est généralement pas détectable chez les animaux infectés depuis moins de 12 mois », précise le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs.

 

« Les efforts pour éviter sa propagation doivent donc se poursuivre. Il est important de rappeler que les conséquences à long terme d'une transmission de la MDC aux cervidés sauvages pourraient être majeures et désastreuses pour les cheptels et les activités de chasse au Québec. »

 

La maladie ne se transmet pas aux humains, mais Santé Canada recommande « de ne pas consommer ou d'utiliser les tissus d'un animal infecté ».

-30-

À lire aussi dans Forêts/Faune/Parcs