Demande d'inscription

Si votre organisme, entreprise, ministère etc. est déjà un abonné aux services du Courrier parlementaire©, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par courriel nos éditions quotidiennes. Vous devez cependant entrer l'adresse courriel attribuée par votre organisation.


Se désinscrire

Pour un essai gratuit de quelques jours, veuillez nous faire parvenir un courriel.

Pour plus d'informations, veuillez nous rejoindre par téléphone au 418 640-4211 ou par courriel.

Mot de passe oublié

Veuillez indiquer votre adresse courriel qui est liée à  votre compte. Si elle correspond à  un utilisateur, nous vous enverrons un courriel afin que vous puissez récupérer votre mot de passe.

Mon profil

Vous pouvez modifier les paramètre de votre compte.

Désolé, pour naviguer dans notre site, il faut détenir une licence/abonnement.

Nous publions depuis 28 ans (dont 21 ans comme quotidien web).

Nous offrons une édition (LCP-LAG) tous les matins de la semaine de septembre à juin

Nous ajoutons LCP InfoMidi quand l'activité parlementaire le mérite (quand le Salon bleu est en action)

Notre objectif depuis presque trois décennies est de tenir nos lecteurs bien informés sur ce qui occupe et préoccupe les législateurs québécois.

Nous avons aussi des volets inédits comme Le Monde du lobbying sur les groupes de pression et les grands lobbys, Regard législatif en temps de session.

Nous publions aussi Cette semaine au Parlement sur l'activité de la semaine (et des mises à jour fréquentes durant la semaine),

Nos abonnés reçoivent Alerte Décrets et peuvent consulter nos rubriques Derrière les décrets, Ce qu'ils ont dit,

Message DU gouvernement, Message AU gouvernement et plus encore.

Si vous êtes intéressé à obtenir un essai gratuit de quelques jours pour votre entreprise ou organisme, n'hésitez pas à nous contacter (editeur@courrierparlementaire.com)

Retour

Article du

État d’urgence sanitaire

Évolution de l’épidémie; PAB; spectacles; PACME

Paru le | Catégorie: Gouvernement & Fonction publique

(LAG) L'Institut national de santé publique du Québec expliquera aujourd’hui lors d’un breffage technique virtuel le plus récent portrait modélisé sur l'évolution potentielle de l'épidémie de la COVID-19 au Québec.

 

Il « portera plus particulièrement sur les prédictions de l'évolution de l'épidémie à la suite du déconfinement, selon le niveau d'adhésion de la population aux mesures de distanciation et l'isolement des cas symptomatiques ».

 

Spectacles

Concernant la possibilité d’autoriser la tenue de spectacles, « quitte à ce qu'il y ait un tiers ou un demi des spectateurs », dit le premier ministre François Legault,  « ça ne sera pas demain matin ». La condition? « C'est vraiment qu'on contrôle la propagation du virus. »

 

Préposés aux bénéficiaires

Le gouvernement lancera dans les prochains jours une « grosse » campagne pour convaincre 10 000 personnes de s'inscrire à une formation pour devenir préposé aux bénéficiaires.

 

« Ça va se donner dans plusieurs dizaines de centres de formation professionnelle, en partie aussi sur le terrain. Donc, ce qu'on vise, là, c'est de recruter 10 000 personnes qui accepteraient de venir suivre une formation qui va durer trois mois, donc ça veut dire de la mi-juin à la mi-septembre », a précisé le premier ministre.

 

« Les personnes qui vont s'engager vont être payées pendant la formation, donc vont être payées comme des aides de services. Ça, c'est un salaire de 21 $ de l'heure, 760 $ par semaine. Et s'ils réussissent leurs cours, après trois mois, bien là ils vont gagner le nouveau salaire qu'on donne, soit via les primes temporaires ou qu'on offre dans les conventions collectives, qui commence à 26 $ de l'heure », fait valoir François Legault.

 

Ratios dans les CHSLD

Si le gouvernement réussit à pourvoir les 10 000 postes manquants dans les CHSLD, le premier ministre ouvre la porte à l’augmentation des ratios. « On ne l'exclut pas, mais on va convenir, là, qu'on a tout un défi devant nous autres de trouver 10 000 personnes qui acceptent de venir travailler à temps plein, donc 10 000 personnes de plus dans nos CHSLD », explique-t-il.

 

Soldats en CHSLD

Le premier ministre François Legault a demandé hier à son homologue fédéral, Justin Trudeau, que les 1 000 soldats présents dans les CHSLD restent jusqu'au 15 septembre.

 

Québec a par ailleurs rendu public le rapport d'observation des Forces armées canadiennes, découlant de leur présence dans les centres hospitaliers de soins de longue durée.

 

« Je retiens surtout deux choses du rapport et des rapports », a mentionné François Legault. « Le fait qu'il nous manque 10 000 personnes, puis qu'on a beaucoup de monde qui sont à temps partiel, ça fait que c'est très difficile de s'assurer que ça ne soit pas les mêmes employés qui soient dans les zones chaudes et dans les zones froides, à l'intérieur d'un même CHSLD ».

 

L'autre problème qui a été relevé, dit-il, « puis, ça aussi, on s'y attendait, c'est l'utilisation du matériel de protection individuel, donc comment et quand on porte un masque, une blouse, des gants, quand est-ce qu'on change d'équipement quand on passe d'un résident à l'autre, même les militaires ont dû s'adapter ».

 

Habitation

La Société d'habitation du Québec invite pour sa part « les ménages qui ont subi des inconvénients financiers en raison de la pandémie à vérifier sans tarder leur admissibilité aux mesures d'aide qu'elle a récemment annoncées ».

 

PACME

En raison de la forte demande des entreprises, le ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale annonce que le volet Entreprises du Programme actions concertées pour le maintien en emploi a atteint sa capacité financière maximale établie à 100 millions $.

 

« Le ministère analysera toutes les demandes reçues afin de diriger, lorsque possible, les demandeurs vers le volet Promoteurs collectifs du programme ou vers ses mesures et services. »

-30-

À lire aussi dans Gouvernement & Fonction publique