Demande d'inscription

Si votre organisme, entreprise, ministère etc. est déjà un abonné aux services du Courrier parlementaire©, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par courriel nos éditions quotidiennes. Vous devez cependant entrer l'adresse courriel attribuée par votre organisation.

Se désinscrire

Pour un essai gratuit de quelques jours, veuillez nous faire parvenir un courriel.

Pour plus d'informations, veuillez nous rejoindre par téléphone au 418 640-4211 ou par courriel.

Mot de passe oublié

Veuillez indiquer votre adresse courriel qui est liée à  votre compte. Si elle correspond à  un utilisateur, nous vous enverrons un courriel afin que vous puissez récupérer votre mot de passe.

Mon profil

Vous pouvez modifier les paramètre de votre compte.

Désolé, pour naviguer dans notre site, il faut détenir une licence/abonnement.

Nous publions depuis 28 ans (dont 21 ans comme quotidien web).

Nous offrons une édition (LCP-LAG) tous les matins de la semaine de septembre à juin

Nous ajoutons LCP InfoMidi quand l'activité parlementaire le mérite (quand le Salon bleu est en action)

Notre objectif depuis presque trois décennies est de tenir nos lecteurs bien informés sur ce qui occupe et préoccupe les législateurs québécois.

Nous avons aussi des volets inédits comme Le Monde du lobbying sur les groupes de pression et les grands lobbys, Regard législatif en temps de session.

Nous publions aussi Cette semaine au Parlement sur l'activité de la semaine (et des mises à jour fréquentes durant la semaine),

Nos abonnés reçoivent Alerte Décrets et peuvent consulter nos rubriques Derrière les décrets, Ce qu'ils ont dit,

Message DU gouvernement, Message AU gouvernement et plus encore.

Si vous êtes intéressé à obtenir un essai gratuit de quelques jours pour votre entreprise ou organisme, n'hésitez pas à nous contacter (editeur@courrierparlementaire.com)

Retour

Article du

Message au gouvernement

P.L. 16 : cinq ordres appuient, mais demandent à être consultés

Paru le | Catégorie: Habitation/logement

(R.I.) En prévision de l'étude détaillée du projet de loi no 16, cinq ordres professionnels regroupant plus de 112 000 professionnels unissent leurs voix pour appuyer l'intention du législateur d'encadrer la copropriété divise et l'inspection préachat des bâtiments. Plusieurs mesures clés proposées dans le projet de loi contribueront à une meilleure protection du public, selon l'Ordre des ingénieurs du Québec, l'Ordre des administrateurs agréés du Québec, l'Ordre des architectes du Québec, l'Ordre des comptables professionnels agréés du Québec et l'Ordre des technologues professionnels du Québec.

 

D'abord, l'obligation de tenir un carnet d'entretien de l'immeuble permettra d'assurer l'intégrité des bâtiments à long terme et de prévenir la négligence dont certains sont parfois victimes.

 

Quant à l'obligation de faire réaliser tous les cinq ans une étude du fonds de prévoyance par un membre d'un ordre professionnel compétent en la matière, elle donnera aux copropriétaires l'assurance qu'ils disposeront des ressources financières suffisantes pour réaliser les travaux jugés nécessaires en temps opportun.

 

Finalement, l'encadrement des personnes qui effectuent des inspections préachat assurera au public des services professionnels fiables et de qualité.

 

Les ordres professionnels doivent être consultés pour la suite des choses

Malgré ces avancées, les ordres professionnels estiment nécessaire d'approfondir la démarche amorcée par le gouvernement en s'appuyant sur l'expertise des différentes disciplines interpellées et en faisant de la protection du public la pierre d'assise de cette entreprise. En d'autres termes, le législateur est convié à prendre un virage majeur, tant en termes de gestion et de qualité du patrimoine bâti que d'évolution des mentalités face à la copropriété.

 

Enfin, les ordres professionnels qui se sont regroupés pour l'occasion jugent essentiel d'être parties prenantes du processus gouvernemental, tant à l'étape de l'élaboration des règlements d'application des nouvelles dispositions que le gouvernement s'apprête à faire adopter qu'à celle de la réflexion préalable à la réforme en profondeur de la copropriété qu'ils appellent de leurs vœux.

SOURCE Ordre des ingénieurs du Québec

-/-/-/-/-/-

À lire aussi dans Habitation/logement