Demande d'inscription

Si votre organisme, entreprise, ministère etc. est déjà un abonné aux services du Courrier parlementaire©, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par courriel nos éditions quotidiennes. Vous devez cependant entrer l'adresse courriel attribuée par votre organisation.

Se désinscrire

Pour un essai gratuit de quelques jours, veuillez nous faire parvenir un courriel.

Pour plus d'informations, veuillez nous rejoindre par téléphone au 418 640-4211 ou par courriel.

Mot de passe oublié

Veuillez indiquer votre adresse courriel qui est liée à  votre compte. Si elle correspond à  un utilisateur, nous vous enverrons un courriel afin que vous puissez récupérer votre mot de passe.

Mon profil

Vous pouvez modifier les paramètre de votre compte.

Désolé, pour naviguer dans notre site, il faut détenir une licence/abonnement.

Nous publions depuis 28 ans (dont 21 ans comme quotidien web).

Nous offrons une édition (LCP-LAG) tous les matins de la semaine de septembre à juin

Nous ajoutons LCP InfoMidi quand l'activité parlementaire le mérite (quand le Salon bleu est en action)

Notre objectif depuis presque trois décennies est de tenir nos lecteurs bien informés sur ce qui occupe et préoccupe les législateurs québécois.

Nous avons aussi des volets inédits comme Le Monde du lobbying sur les groupes de pression et les grands lobbys, Regard législatif en temps de session.

Nous publions aussi Cette semaine au Parlement sur l'activité de la semaine (et des mises à jour fréquentes durant la semaine),

Nos abonnés reçoivent Alerte Décrets et peuvent consulter nos rubriques Derrière les décrets, Ce qu'ils ont dit,

Message DU gouvernement, Message AU gouvernement et plus encore.

Si vous êtes intéressé à obtenir un essai gratuit de quelques jours pour votre entreprise ou organisme, n'hésitez pas à nous contacter (editeur@courrierparlementaire.com)

Retour

Article du

Logement

Québec solidaire propose son plan à la ministre

Paru le | Catégorie: Habitation/logement

(LCP) La dernière interpellation du vendredi matin servira, le 31 mai, au député Andrés Fontecilla de Québec solidaire à débattre avec la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest, de « l’absence de plan global du gouvernement caquiste pour lutter contre la crise du logement » alors « qu'une grave crise du logement se dessine dans les villes du Québec ».

 

QS n'ira pas devant la ministre sans munition. En effet, depuis hier matin, le parti de Manon Massé présente son plan d'urgence « pour fournir une aide immédiate aux familles et aux locataires qui risquent de se retrouver à la rue le 1er juillet, et pour contrecarrer la pénurie de logements à long terme ».

 

Québec solidaire proposera des mesures à la ministre Laforest. D'abord à court terme l'augmentation du nombre d'unités du Programme de supplément au loyer ainsi que du montant du supplément, selon le loyer médian par région; le retour des programmes d'aide d'urgence, par exemple : pour l'hébergement, l'entreposage des meubles. QS propose aussi l'accompagnement des locataires vulnérables dans leur recherche de logements; le suivi communautaire des locataires particulièrement vulnérables à risque d'itinérance et la mise en place d'une équipe ministérielle dédiée à la prise en charge de la crise du logement et une ligne d'urgence pour les locataires.

 

À long terme, Andrés Fontecilla propose l'annonce d'une nouvelle programmation de construction de logements sociaux; la mise en place d'un registre national des baux permettant de connaître l'historique des prix des loyers et d'en freiner l'explosion et une réglementation des plateformes locatives de type Airbnb.

 

« Depuis plusieurs mois déjà, on voit une chute dramatique des taux d'inoccupation des logements, non seulement à Montréal, mais partout au Québec dans les agglomérations de plus de 50 000 habitants. À Villeray, par exemple, dans ma circonscription, le taux d'inoccupation est de 0,7 %, et la situation est encore pire pour les logements familiaux. Ça pousse les propriétaires à être plus sélectifs dans leur recherche de locataires, ce qui conduit certainement à des hausses de prix et peut-être même à de la discrimination », déplore le député de Laurier-Dorion.

-30-

À lire aussi dans Habitation/logement