Inscription

Pour ne rien manquer de L’Actualité gouvernementale, abonnez-vous dès maintenant à nos publications.

Retour

Article du

Un examen complet

De la gestion du risque en agriculture

Paru le | Catégorie: Message DU gouvernement

«Les agriculteurs et les éleveurs canadiens contribuent à diriger l’économie, mais ils peuvent faire face à des risques qui menacent la viabilité de leur exploitation et sur lesquels ils n’ont aucune prise, notamment les conditions météorologiques imprévisibles, les maladies des cultures et des animaux, l’extrême volatilité des marchés et le coût élevé des extrants. Dans le cadre du Partenariat canadien pour l’agriculture, qui prendra effet le 1er avril 2018, les producteurs continueront d’avoir accès à un solide ensemble de programmes de gestion des risques de l’entreprise (GRE) qui aideront à gérer ces risques importants.

 

En juillet 2017, les ministres fédéral, provinciaux et territoriaux (FPT) de l’agriculture ont convenu de procéder à un examen des programmes de GRE afin d’en évaluer l’efficacité et les effets sur la croissance et l’innovation.

 

Un comité externe composé de producteurs, d’universitaires et d’experts a été mis sur pied en tant qu’organe consultatif pour fournir une rétroaction et des conseils au sujet de l’examen. Les membres du comité appuieront le groupe de travail chargé de l’examen des programmes de GRE formé de représentants FPT qui travaillent à l’examen depuis l’été 2017. Cet examen aidera aussi à guider les ministres pour que les programmes de GRE continuent d’être efficaces et de répondre aux besoins du secteur.

 

Le comité se réunira pendant l’hiver et le printemps 2018, et ses conclusions seront présentées aux ministres FPT lors de leur réunion annuelle qui aura lieu l’été prochain en ColombieBritannique.

 

Citations

« Ce comité d’experts est un groupe diversifié de personnes très compétentes qui apporteront des points de vue importants à ce processus. J’ai hâte de voir les résultats de leurs discussions qui aidera les gouvernements à faire en sorte que les programmes continuent d’aider les agriculteurs lorsqu’ils en ont le plus besoin, pour qu’ils puissent créer des emplois bien rémunérés pour la classe moyenne et qu’ils soient en mesure de répondre à la demande sans cesse croissante pour nos produits de haute qualité à l’échelle mondiale. »

  • Lawrence MacAulay, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire
  •  

« Les incendies de forêt qui ont fait rage ici en Colombie-Britannique en 2017 ont mis en évidence l’importance de la gestion des risques de l’entreprise et celle des programmes qui aident nos agriculteurs, nos éleveurs et leurs communautés à composer avec les difficultés et les situations d’urgence. Les travaux de ce comité d’experts dans le cadre de l’examen des programmes de GRE nous aideront à élaborer des programmes pour faire en sorte que les agriculteurs et les producteurs disposent des outils dont ils ont besoin en temps opportun. »

  • Lana Popham, ministre de l’Agriculture de la Colombie-Britannique
  •  

Faits en bref

  • Les gouvernements FPT procèdent à l’examen des programmes de GRE afin d’en évaluer l’efficacité et les effets sur la croissance et l’innovation.

  • En plus du comité et du groupe de travail chargé de l’examen des programmes de GRE, on consultera les membres du secteur régulièrement pour avoir leur avis sur la nature des risques auxquels ils font face et l’efficacité des programmes de GRE.

  • Dans le cadre du Partenariat canadien pour l’agriculture, qui sera lancé le 1er avril 2018, les programmes de GRE continueront d'aider les agriculteurs à gérer les risques menacent la viabilité de leur exploitation et sur lesquels ils n’ont aucune prise. Au cours des cinq dernières années, les programmes de GRE ont fourni 6,2 milliards de dollars.
»

-/-/-/-/-/-/-