Demande d'inscription

Si votre organisme, entreprise, ministère etc. est déjà un abonné aux services du Courrier parlementaire©, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par courriel nos éditions quotidiennes. Vous devez cependant entrer l'adresse courriel attribuée par votre organisation.

Se désinscrire

Pour un essai gratuit de quelques jours, veuillez nous faire parvenir un courriel.

Pour plus d'informations, veuillez nous rejoindre par téléphone au 418 640-4211 ou par courriel.

Mon profil

Vous pouvez modifier les paramètre de votre compte.

Désolé, pour naviguer dans notre site, il faut être abonné.

Nous offrons une édition (LCP-LAG) à tous les jours de septembre à juin et deux éditions par jour (LCP InfoMidi) quand l'activité parlementaire le mérite pour tenir nos lecteurs bien informés sur ce qui occupe et préoccupe les législateurs québécois.

Nous avons aussi des volets inédits comme Le Monde du lobbying sur les groupes de pression et les grands lobbys, la série L'État expliqué (comment le Québec se gouverne) et Regard législatif, les lundis matins en temps de session. Nous publions aussi Cette semaine au Parlement sur l'activité de la semaine (et des mises à jour fréquentes durant la semaine), Alerte Décrets et Derrière les décrets, Ce qu'ils ont dit, Le Point sur... et encore.

Si vous êtes intéressé à obtenir un essai gratuit de quelques jours pour votre entreprise ou organisme, n'hésitez pas à nous contacter

Retour

Article du

Qualité des services publics

On doit embaucher, plaide un syndicat

Paru le | Catégorie: Gouvernement & Fonction publique

(LAG) Si on veut rebâtir l’expertise interne au gouvernement, contrer la sous-traitance et ainsi assurer la qualité de nos services publics, on doit embaucher rapidement des professionnels, plaide le Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec.

 

C’est le constat que fait le syndicat au terme d’une nouvelle enquête menée auprès de quelques milliers de membres.

 

On conclut que les compressions d'effectif et le gel d'embauche au cours des 10 dernières années a contribué à la réduction du volume des services offerts, à une hausse des délais dans le traitement des dossiers et à l’insatisfaction des usagers.

 

Le syndicat du secteur public cite plusieurs exemples qui lui ont été rapportés par des professionnels du gouvernement, notamment à Revenu Québec. On parle dans ce cas de surcharge de travail et des conséquences sur la qualité dans le traitement des dossiers.

 

« Il en résulte que le gouvernement du Québec ne récupérerait pas tous les taxes et impôts, notamment ceux des grandes entreprises. Cela entraînerait une diminution des revenus du gouvernement et, par extension, des programmes et des services gouvernementaux offerts à la population. »

-30-

Autres articles du mardi 27 novembre 2018

mardi 27 novembre 2018

mardi 27 novembre 2018

mardi 27 novembre 2018

mardi 27 novembre 2018

mardi 27 novembre 2018

mardi 27 novembre 2018

mardi 27 novembre 2018

mardi 27 novembre 2018

mardi 27 novembre 2018