(LAG) Le ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale est à la recherche d’une ressource externe pour l’accompagner dans l’élaboration de sa nouvelle modélisation du calcul du coût de revient pour mesurer le coût des services qu’il rend à la population ou à d’autres ministères et organismes.

 

« Les transformations organisationnelles majeures survenues au cours des dernières années au ministère, notamment par l’intégration d’entités et la prise en charge de nouveaux services, ont engendré la multiplication des méthodes de calcul du coût de revient, de tarification et comptabilisation », précise-t-on.

 

« En conséquence, il est difficile et ardu pour le ministère de calculer le coût des services qu’il rend à chaque année », peut-on lire dans un avis d’appel d’offres.

 

« De plus, les besoins de reddition de comptes augmentent en fréquence et les outils, les processus et la diversité des modèles de coûts de revient actuels ne permettent pas d’y répondre de façon adéquate. »

 

Ainsi, « la révision de la modélisation du coût de revient est essentielle pour obtenir des informations de gestion fiables et harmonisées qui permettront de répondre aux besoins croissants du ministère de même que la révision ou du moins l’adéquation de certains processus financiers avec le nouveau modèle de coût de revient ».

 

Les travaux s’échelonneront sur une période de neuf mois, à compter du 17 février 2020 pour se terminer le 20 novembre 2020. L’avis d’appel d’offres est en cours jusqu’au 9 janvier.

-30-