(LCP) Selon le ministre des Transports, l’ensemble des nouvelles réclamations d’assurance reçues par la Société de l’assurance automobile bénéficie de nouvelles façons de faire qui réduisent les délais d’intervention et permettent à la personne accidentée de récupérer plus rapidement.

 

C’est la réponse qu’offre François Bonnardel à des pétitionnaires qui demandent au gouvernement d’instaurer un délai raisonnable pour indemniser les accidentés de la route et de faciliter leurs démarches pour obtenir l’indemnisation à laquelle ils ont droit.

 

« Dans près de 90 % des demandes, la personne accidentée recevra un premier paiement d’une indemnité dans les 15 jours ouvrables suivant sa réclamation », affirme le ministre.

 

« Par ailleurs, toujours dans un souci d’offrir un accompagnement plus efficace, la Société a, non seulement simplifié ses communications écrites destinées aux personnes accidentées, mais elle a aussi créé des parcours clients qui favorisent le traitement d’une demande d’indemnisation en fonction de la réalité de la personne », dit-il.

 

De plus, poursuit le ministre des Transports, « la Société tient compte de l’évolution des attentes de sa clientèle en procédant régulièrement à des sondages de satisfaction, dont le taux se situe actuellement à plus de 80 % ».

 

Selon lui, « le suivi des plaintes qui représentent 0,2 % des réclamations traitées ainsi que les consultations menées auprès des clients permettent d’identifier des pistes d’amélioration qui répondent à leurs besoins ».

 

À titre d’exemple, « notons le déploiement de la demande d’indemnité en ligne qui a simplifié l’accès aux services d’indemnisation, de même que le remboursement des frais de médicaments directement en pharmacie », illustre-t-il.

 

« Je peux donc vous confirmer qu’au cours des prochaines années, la Société consolidera les changements entrepris et poursuivra l’optimisation et la simplification des services qu’elle offre aux citoyens en cas d’accident de la route avec dommages corporels », promet François Bonnardel dans une lettre déposée à l’Assemblée nationale.

-30-