Demande d'inscription

Si votre organisme, entreprise, ministère etc. est déjà un abonné aux services du Courrier parlementaire©, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par courriel nos éditions quotidiennes. Vous devez cependant entrer l'adresse courriel attribuée par votre organisation.


Se désinscrire

Pour un essai gratuit de quelques jours, veuillez nous faire parvenir un courriel.

Pour plus d'informations, veuillez nous rejoindre par téléphone au 418 640-4211 ou par courriel.

Mot de passe oublié

Veuillez indiquer votre adresse courriel qui est liée à  votre compte. Si elle correspond à  un utilisateur, nous vous enverrons un courriel afin que vous puissez récupérer votre mot de passe.

Mon profil

Vous pouvez modifier les paramètre de votre compte.

Désolé, pour naviguer dans notre site, il faut détenir une licence/abonnement.

Nous publions depuis 28 ans (dont 21 ans comme quotidien web).

Nous offrons une édition (LCP-LAG) tous les matins de la semaine de septembre à juin

Nous ajoutons LCP InfoMidi quand l'activité parlementaire le mérite (quand le Salon bleu est en action)

Notre objectif depuis presque trois décennies est de tenir nos lecteurs bien informés sur ce qui occupe et préoccupe les législateurs québécois.

Nous avons aussi des volets inédits comme Le Monde du lobbying sur les groupes de pression et les grands lobbys, Regard législatif en temps de session.

Nous publions aussi Cette semaine au Parlement sur l'activité de la semaine (et des mises à jour fréquentes durant la semaine),

Nos abonnés reçoivent Alerte Décrets et peuvent consulter nos rubriques Derrière les décrets, Ce qu'ils ont dit,

Message DU gouvernement, Message AU gouvernement et plus encore.

Si vous êtes intéressé à obtenir un essai gratuit de quelques jours pour votre entreprise ou organisme, n'hésitez pas à nous contacter (editeur@courrierparlementaire.com)

Retour

Article du

Enseignement supérieur

Le scénario de l’automne se précisera d’ici une semaine

Paru le | Catégorie: Enseignement supérieur LAG

(LCP) Le ministre de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur pense que d’ici une semaine, il aura « toutes les validations nécessaires » pour offrir des balises claires au réseau de l'enseignement supérieur concernant la rentrée de l’automne.

 

« On est en train de définir la formule avec, évidemment, les accords de la Santé publique », a indiqué Jean-François Roberge, hier.

 

« On a besoin de dire clairement qu'on s'attend à ce que, dans nos cégeps, dans nos universités, il y ait des étudiants, à ce que tous les étudiants puissent se rendre sur les campus. Peut-être pas tous en même temps à 100 %, parce que ce n'est pas vrai que septembre 2020 va être comme septembre 2018, 2019, 2017 », prévient-il.

 

« On a déposé la semaine dernière, pour consultation avec les membres du réseau, des scénarios pour la rentrée, et aucun des scénarios pour les cégeps et les universités n'était de la formation à temps plein en ligne. Tous les scénarios impliquent une fréquentation », signale le ministre.

 

« La question, c'est : quels assouplissements on aura de la part de la Santé publique pour garantir la santé et la sécurité et pour savoir quel sera le seuil de présence sur nos campus? On attend la réponse. »

 

Pourtant, réplique le député Sylvain Roy du PQ, plusieurs établissements ont déjà annoncé que les cours seraient majoritairement en ligne. « Les directives de l'Université de Montréal sont claires : majoritairement en ligne », soumet-il.

 

« On semble déjà avoir baissé les bras sur la présence des étudiants dans nos cégeps et universités », croit le porte-parole en matière d’enseignement supérieur. Il s’inquiète notamment pour le décrochage scolaire.

-30-

Autres articles du jeudi 04 juin 2020

jeudi 04 juin 2020

jeudi 04 juin 2020

jeudi 04 juin 2020

jeudi 04 juin 2020

jeudi 04 juin 2020

jeudi 04 juin 2020

jeudi 04 juin 2020

jeudi 04 juin 2020

jeudi 04 juin 2020

jeudi 04 juin 2020