Inscription

Pour ne rien manquer de L’Actualité gouvernementale, abonnez-vous dès maintenant à nos publications.

Retour

Article du

Le Québec méridional

Premier compte des terres rendu public

Paru le | Catégorie: Autres

L’Institut de la statistique du Québec produit les «comptes de l’environnement» dont une des composantes est le compte des terres méridionales. C’est quoi cette bibitte-là vous vous demandez, avec raison ? «Les comptes des terres servent à mesurer, selon des normes internationales de comptabilité environnementale, la superficie des terres par type de couverture terrestre (surfaces artificielles, terres agricoles, milieux humides ou forêts) et la superficie où se produisent les changements de couverture terrestre pour une période donnée.»

 

Ainsi, l’Institut nous apprend qu’au cours des dernières années, en remontant jusqu’en 1990, la superficie des terres agricoles au Québec a diminué de 4 %. Que dans certaines régions dont Laval (+18 %, le Centre-du-Québec (12 %), Laurentides et l’Outaouais (+11 %) la superficie des surfaces dites artificielles ont augmenté entre 1991-et 2007, réduisant ainsi les terres agricoles.

 

Pour ce qui est des comptes de l’environnement, appelés officiellement Système de comptabilité économique et environnementale, ils permettent de produire «des indicateurs et des analyses qui peuvent éclairer les enjeux multisectoriels relatifs, notamment, à la promotion du développement durable et de l’économie verte, ainsi qu’à l’aménagement durable du territoire.» (En savoir plus)

-30-

Autres articles du jeudi 12 octobre 2017

jeudi 12 octobre 2017

jeudi 12 octobre 2017

jeudi 12 octobre 2017

jeudi 12 octobre 2017

jeudi 12 octobre 2017