Demande d'inscription

Si votre organisme, entreprise, ministère etc. est déjà un abonné aux services du Courrier parlementaire©, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par courriel nos éditions quotidiennes. Vous devez cependant entrer l'adresse courriel attribuée par votre organisation.

Se désinscrire

Pour un essai gratuit de quelques jours, veuillez nous faire parvenir un courriel.

Pour plus d'informations, veuillez nous rejoindre par téléphone au 418 640-4211 ou par courriel.

Mot de passe oublié

Veuillez indiquer votre adresse courriel qui est liée à  votre compte. Si elle correspond à  un utilisateur, nous vous enverrons un courriel afin que vous puissez récupérer votre mot de passe.

Mon profil

Vous pouvez modifier les paramètre de votre compte.

Désolé, pour naviguer dans notre site, il faut détenir une licence/abonnement.

Nous offrons une édition (LCP-LAG) à tous les jours de septembre à juin et deux éditions par jour (avec LCP InfoMidi) quand l'activité parlementaire le mérite pour tenir nos lecteurs bien informés sur ce qui occupe et préoccupe les législateurs québécois.

Nous avons aussi des volets inédits comme Le Monde du lobbying sur les groupes de pression et les grands lobbys, la série L'État expliqué (comment le Québec se gouverne) et Regard législatif, les lundis matins en temps de session. Nous publions aussi Cette semaine au Parlement sur l'activité de la semaine (et des mises à jour fréquentes durant la semaine), Alerte Décrets et Derrière les décrets, Ce qu'ils ont dit, Le Point sur... et encore.

Si vous êtes intéressé à obtenir un essai gratuit de quelques jours pour votre entreprise ou organisme, n'hésitez pas à nous contacter

Retour

Article du

Message AU gouvernement

Un appel d’Amnistie internationale

Paru le | Catégorie: Immigration, Inclusion

(C.C.) « Alors que l'Observatoire des tout-petits vient de publier son dossier sur les enfants qui n'ont pas accès à des soins couverts par l'assurance maladie en raison de leur statut d'immigration ou de celui de leurs parents, Amnistie internationale réitère son appel pour demander la couverture des soins de santé par la Régie de l'assurance maladie du Québec pour tous les enfants vivant dans la province.

 

« Depuis 2017, aux côtés de Médecins du monde, Amnistie internationale Canada francophone demande au gouvernement du Québec de mettre fin à l'exclusion basée sur une interprétation que nous jugeons erronée de la Loi sur l'assurance maladie du Québec », soutient France-Isabelle Langlois, directrice générale d'Amnistie internationale Canada francophone. « Cette interprétation va à l'encontre des engagements internationaux pris par le Québec et le Canada envers le droit à la santé des enfants. »

 

Cette situation est néfaste pour les enfants qui font l'objet de cette discrimination. Elle augmente les risques pour leur santé et peut interférer dans leur développement. Cette pratique n'est également pas sans risque pour la santé publique et, puisqu'elle ne favorise pas la prévention, occasionne des coûts plutôt que des économies.

 

Le droit à la santé des enfants est ancré dans le Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels et dans la Convention relative aux droits de l'enfant, auxquels le Canada est partie, et auxquels le Québec est lié.

 

« Nous ne sommes pas surpris des résultats du sondage Léger effectué par l'Observatoire des tout petits, selon lequel 70 % des Québécois croient que tous les enfants habitant au Québec ont accès gratuitement à des soins de santé, peu importe leur statut d'immigration ou celui de leurs parents. » poursuit France-Isabelle Langlois.

 

Le premier juin dernier, nous avions déposé, avec Médecins du monde, une pétition de près de 20 000 signatures au bureau du ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec. Cette pétition demandait au gouvernement du Québec d'accorder la gratuité des soins de santé aux enfants nés au Québec de parents dont le statut migratoire est précaire, tel que la loi sur la Régie de l'assurance maladie du Québec le prévoit.

 

« Des changements de politiques et de pratiques doivent avoir lieu, conclut France-Isabelle Langlois. Rappelons que le Protecteur du citoyen du Québec a fait siennes les préoccupations de nos deux organismes et a demandé à la Régie de l'assurance maladie du Québec (RAMQ) d'accorder la gratuité des soins de santé aux enfants nés au Québec de parents au statut migratoire précaire. Il a donné à la RAMQ jusqu'au 22 juin 2018 pour lui faire parvenir un plan de travail sur le suivi de ses recommandations. »

-/-/-/-/-/-/-/-

Rappel : Au début d’un article (LCP) signifie que c’est un texte signé Le Courrier parlementaire© et (LAG) annonce un texte de L’Actualité gouvernementale©. Au début d’un article (C.C.) et à la fin de l’article -/-/-/-/-/- indiquent un copié-collé que nous avons repris intégralement.

Autres articles du mercredi 10 avril 2019

mercredi 10 avril 2019

mercredi 10 avril 2019

mercredi 10 avril 2019

mercredi 10 avril 2019

mercredi 10 avril 2019

mercredi 10 avril 2019

mercredi 10 avril 2019

mercredi 10 avril 2019

mercredi 10 avril 2019

mercredi 10 avril 2019