Demande d'inscription

Si votre organisme, entreprise, ministère etc. est déjà un abonné aux services du Courrier parlementaire©, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par courriel nos éditions quotidiennes. Vous devez cependant entrer l'adresse courriel attribuée par votre organisation.


Se désinscrire

Pour un essai gratuit de quelques jours, veuillez nous faire parvenir un courriel.

Pour plus d'informations, veuillez nous rejoindre par téléphone au 418 640-4211 ou par courriel.

Mot de passe oublié

Veuillez indiquer votre adresse courriel qui est liée à  votre compte. Si elle correspond à  un utilisateur, nous vous enverrons un courriel afin que vous puissez récupérer votre mot de passe.

Mon profil

Vous pouvez modifier les paramètre de votre compte.

Désolé, pour naviguer dans notre site, il faut détenir une licence/abonnement.

Nous publions depuis 28 ans (dont 21 ans comme quotidien web).

Nous offrons une édition (LCP-LAG) tous les matins de la semaine de septembre à juin

Nous ajoutons LCP InfoMidi quand l'activité parlementaire le mérite (quand le Salon bleu est en action)

Notre objectif depuis presque trois décennies est de tenir nos lecteurs bien informés sur ce qui occupe et préoccupe les législateurs québécois.

Nous avons aussi des volets inédits comme Le Monde du lobbying sur les groupes de pression et les grands lobbys, Regard législatif en temps de session.

Nous publions aussi Cette semaine au Parlement sur l'activité de la semaine (et des mises à jour fréquentes durant la semaine),

Nos abonnés reçoivent Alerte Décrets et peuvent consulter nos rubriques Derrière les décrets, Ce qu'ils ont dit,

Message DU gouvernement, Message AU gouvernement et plus encore.

Si vous êtes intéressé à obtenir un essai gratuit de quelques jours pour votre entreprise ou organisme, n'hésitez pas à nous contacter (editeur@courrierparlementaire.com)

Retour

Article du

Transparence au Fonds vert

Un ordre de l’Assemblée nationale

Paru le | Catégorie: Environnement

(LCP) L’Assemblée nationale ordonne au conseil de gestion du Fonds vert et au ministère de l'Environnement d’agir avec « toute la transparence nécessaire » pour que le Commissaire au développement durable puisse compléter son analyse sur la réforme du Fonds vert, et ce, dès la rentrée parlementaire de l’automne.

 

« C'est rare qu'on dit ça, c'est un ordre de l'Assemblée nationale. Donc, ça veut dire que, si le Fonds vert et le ministère ne collaborent pas pour les bons travaux du Vérificateur général et du Commissaire au développement durable, ce sera un outrage », a prévenu l’auteur de cette motion, le député péquiste Sylvain Gaudreault, durant le débat sur la prise en considération du rapport de la Commission de l’administration publique.

 

« C'est inqualifiable qu'un fonds qui gère depuis 2006 cinq milliards de dollars ne soit pas plus transparent que ça pour recevoir le Vérificateur général, qui pourrait faire toute la lumière sur la gestion des comptes du Fonds vert, faire un audit de performance également », soumet le vice-président de la commission.

 

« Un ministère ou une entité publique comme le Conseil de gestion du Fonds vert ne peut pas refuser ou ne peut ne pas collaborer, ou ne peut pas, par son attitude, empêcher au Commissaire au développement durable de faire correctement son travail pour respecter la volonté des parlementaires », critique le député.

 

« Alors, c'est une question d'autorité du Parlement sur une entité, sur une instance qui gère des milliards de dollars en relation avec le ministère de l'Environnement. Donc moi, je suis très heureux que cette situation inacceptable ait été, au fond, dénoncée via la motion de façon unanime par tous les partis à l'Assemblée nationale. »

-30-

Autres articles du jeudi 13 juin 2019

jeudi 13 juin 2019

jeudi 13 juin 2019

jeudi 13 juin 2019

jeudi 13 juin 2019

jeudi 13 juin 2019

jeudi 13 juin 2019

jeudi 13 juin 2019

jeudi 13 juin 2019

jeudi 13 juin 2019

jeudi 13 juin 2019