Inscription

Pour ne rien manquer de L’Actualité gouvernementale, abonnez-vous dès maintenant à nos publications.

Retour

Article du

Rémunération des médecins

Une étude relance le débat

Paru le | Catégorie: Santé & Services sociaux LAG

Une étude de l'ex-Commissaire à la santé et au bien-être, Robert Salois, dévoilée par Radio-Canada, fait jaser. Elle indique qu'en moyenne, les omnipraticiens voient deux patients de moins par jour qu'il y a une dizaine d'années, et les spécialistes voient 1,5 patient de moins par jours. Pendant ce temps, en 2015 par rapport à 2006, les médecins ont travaillé une semaine de moins même si leur rémunération globale a doublé, passant de 3,3 à 6,6 milliards $.

 

Le ministre Gaétan Barrette ne s'est montré nullement étonné par les résultats puisqu'il dit avoir fait le même constat en 2014. Alors qu'il inaugurait la super-clinique 3000, le ministre de la Santé regrettait que l'étude ne prenne pas en compte la mise en place de ses réformes «auxquelles les médecins ont répondu», dit-il.

 

À la Coalition Avenir Québec ont croit qu'il faut mettre l'accent sur la prise en charge des patients plutôt que sur l'acte médical. À Québec solidaire on demande des comptes au gouvernement Couillard quant à la rémunération des médecins.

 

Au Parti québécois, la porte-parole, Diane Lamarre, veut interroger les auteurs de l'étude en commission parlementaire. Elle promet qu'un gouvernement péquiste reverrait le mode de rémunération et remettrait en place le Commissaire à la santé et au bien-être, poste aboli par le ministre Barrette.

 

De son côté, le premier ministre Philippe Couillard n'est pas pressé de changer le mode de rémunération à l'acte. Malgré ses défauts ce mode encourage les médecins à voir plus de patients.

-30-

Autres articles du jeudi 08 mars 2018

jeudi 08 mars 2018

jeudi 08 mars 2018

jeudi 08 mars 2018

jeudi 08 mars 2018

jeudi 08 mars 2018

jeudi 08 mars 2018

jeudi 08 mars 2018

jeudi 08 mars 2018