(LAG) L’Association des marchands dépanneurs et épiciers du Québec a entrepris des démarches auprès du gouvernement afin de modifier l'article 14.1 de la loi concernant la lutte au tabagisme « pour permettre à l'exploitant d'un point de vente de tabac de livrer du tabac à domicile et ce dans le but de mieux servir la clientèle du point de vente ».

 

Selon le registre des lobbyistes, elle réclame aussi une modification à l'article 13.1 « pour que toute personne de moins de 25 ans désireuse d'acheter des produits du tabac soit obligée de présenter une pièce d'identité pour s'assurer un meilleur contrôle de l'accès du tabac aux mineurs ».

 

Restaurants

De son côté, l’Association restauration Québec plaide auprès du ministère des Finances pour l’obtention d’une « diminution du taux d'imposition des PME (déduction pour entreprise) pour le ramener à la moyenne canadienne et du fardeau fiscal global (incluant les taxes sur la masse salariale) des PME ».

 

L’objectif? « Que ces dernières paient moins d'impôts et soient plus compétitives. De plus, il est demandé le retrait des critères qui bloquent l'accès au taux réduit (impôts et taxes sur la masse salariale) pour certaines entreprises des secteurs de la construction et des services », précise le registre.

-30-