Demande d'inscription

Si votre organisme, entreprise, ministère etc. est déjà un abonné aux services du Courrier parlementaire©, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par courriel nos éditions quotidiennes. Vous devez cependant entrer l'adresse courriel attribuée par votre organisation.

Se désinscrire

Pour un essai gratuit de quelques jours, veuillez nous faire parvenir un courriel.

Pour plus d'informations, veuillez nous rejoindre par téléphone au 418 640-4211 ou par courriel.

Mot de passe oublié

Veuillez indiquer votre adresse courriel qui est liée à  votre compte. Si elle correspond à  un utilisateur, nous vous enverrons un courriel afin que vous puissez récupérer votre mot de passe.

Mon profil

Vous pouvez modifier les paramètre de votre compte.

Désolé, pour naviguer dans notre site, il faut détenir une licence/abonnement.

Nous publions depuis 28 ans (dont 21 ans comme quotidien web).

Nous offrons une édition (LCP-LAG) tous les matins de la semaine de septembre à juin

Nous ajoutons LCP InfoMidi quand l'activité parlementaire le mérite (quand le Salon bleu est en action)

Notre objectif depuis presque trois décennies est de tenir nos lecteurs bien informés sur ce qui occupe et préoccupe les législateurs québécois.

Nous avons aussi des volets inédits comme Le Monde du lobbying sur les groupes de pression et les grands lobbys, Regard législatif en temps de session.

Nous publions aussi Cette semaine au Parlement sur l'activité de la semaine (et des mises à jour fréquentes durant la semaine),

Nos abonnés reçoivent Alerte Décrets et peuvent consulter nos rubriques Derrière les décrets, Ce qu'ils ont dit,

Message DU gouvernement, Message AU gouvernement et plus encore.

Si vous êtes intéressé à obtenir un essai gratuit de quelques jours pour votre entreprise ou organisme, n'hésitez pas à nous contacter (editeur@courrierparlementaire.com)

Retour

Article du

Bilan de mission à Boston

« On est open to business »

Paru le | Catégorie: Commerce international

Au cours de sa tournée économique à Boston, le premier ministre a eu des discussions « très constructives » avec d’importants partenaires économiques de la Nouvelle-Angleterre. Il s’est notamment entretenu avec le gouverneur du Massachusetts, Charles Baker, réélu aux élections de mi-mandat du 6 novembre. M. Legault a aussi discuté avec le représentant et coprésident du Comité sur l’énergie du Massachussetts, Thomas A. Golden, et avec le président de la Chambre des représentants, Robert DeLeo.

 

Le Massachusetts est le plus important partenaire économique du Québec en Nouvelle-Angleterre. Il est au neuvième rang parmi les États américains. En 2017, l’ensemble des échanges entre le Québec et le Massachusetts totalisaient 3,45 milliards $. Le Québec a importé 1,09 milliard $ du Massachusetts et a exporté 2,36 milliards $ vers cet État.

 

Mais pour François Legault, c'est insuffisant. D'ailleurs, pendant sa visite à Boston, il a rencontré des représentants d'entreprise québécoise qui veulent exporter vers les États-Unis et des représentants d'entreprises américaines qui souhaitent investir au Québec.

 

« Je veux être un premier ministre économique pour le Québec, et cela passe notamment par de bonnes relations commerciales et politiques avec nos partenaires à l’international. Je suis venu ici pour promouvoir notre hydroélectricité, pour positionner le Québec comme la batterie du Nord-Est », indique le chef du gouvernement.

 

« Je voulais aussi partager l’expertise de nos entrepreneurs et attirer les investissements privés au Québec, pour vraiment envoyer le message que le Québec est plus ouvert que jamais aux investissements, qu’on est open to business. »

 

Au cours de cette tournée économique, le premier ministre a pu constater la réalité économique sur le terrain de certaines entreprises québécoises qui exportent leur innovation aux États-Unis. Il a également eu l’occasion de vanter le savoir-faire québécois auprès du milieu des affaires de la Nouvelle-Angleterre au New England Council.

-30-

À lire aussi dans Commerce international