Demande d'inscription

Si votre organisme, entreprise, ministère etc. est déjà un abonné aux services du Courrier parlementaire©, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par courriel nos éditions quotidiennes. Vous devez cependant entrer l'adresse courriel attribuée par votre organisation.

Se désinscrire

Pour un essai gratuit de quelques jours, veuillez nous faire parvenir un courriel.

Pour plus d'informations, veuillez nous rejoindre par téléphone au 418 640-4211 ou par courriel.

Mot de passe oublié

Veuillez indiquer votre adresse courriel qui est liée à  votre compte. Si elle correspond à  un utilisateur, nous vous enverrons un courriel afin que vous puissez récupérer votre mot de passe.

Mon profil

Vous pouvez modifier les paramètre de votre compte.

Désolé, pour naviguer dans notre site, il faut être abonné.

Nous offrons une édition (LCP-LAG) à tous les jours de septembre à juin et deux éditions par jour (LCP InfoMidi) quand l'activité parlementaire le mérite pour tenir nos lecteurs bien informés sur ce qui occupe et préoccupe les législateurs québécois.

Nous avons aussi des volets inédits comme Le Monde du lobbying sur les groupes de pression et les grands lobbys, la série L'État expliqué (comment le Québec se gouverne) et Regard législatif, les lundis matins en temps de session. Nous publions aussi Cette semaine au Parlement sur l'activité de la semaine (et des mises à jour fréquentes durant la semaine), Alerte Décrets et Derrière les décrets, Ce qu'ils ont dit, Le Point sur... et encore.

Si vous êtes intéressé à obtenir un essai gratuit de quelques jours pour votre entreprise ou organisme, n'hésitez pas à nous contacter

Retour

Article du

En attendant de vraies écoles

Québec opte pour « des maisons-classes »

Paru le | Catégorie: Éducation, Loisir & Sport LAG

(LAG) Le gouvernement Legault accorde plus de 3,5 millions $ aux commissions scolaires Marguerite-Bourgeoys et de Laval pour l'acquisition et l'installation de maisons-classes. Les élèves pourront y avoir accès dès la prochaine rentrée scolaire.

 

On explique que les maisons-classes sont conçues pour bien s'intégrer à leur environnement et pour facilement être déplacées une fois leur mandat accompli. Elles peuvent ainsi être utilisées par une autre école qui en aurait besoin. Ces constructions permettent de répondre à des besoins à court terme en matière d'espace, en attendant la construction de nouvelles écoles ou l'agrandissement d'écoles existantes.

 

« Les maisons-classes sont une solution innovante pour répondre, à court terme, au manque d'espace que connaissent certaines commissions scolaires et pour permettre à nos écoles d'accueillir tous les élèves de leur secteur. Ces maisons ont été appréciées au plus haut point des enseignants et des élèves qui ont eu la chance d'y passer du temps lors du projet pilote de la Commission scolaire de Laval », assure le ministre de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur.

 

Jean-François Roberge se dit « convaincu que ces nouvelles classes feront le bonheur des élèves, qui y trouveront un environnement agréable et propice à leurs apprentissages. D'ici la construction de nouvelles écoles et l'agrandissement d'écoles existantes dans ces secteurs, ces espaces alternatifs de qualité viennent répondre à un besoin immédiat ».

 

La Commission scolaire de Laval recevra une aide financière de 1,8 millions $ pour installer dix maisons-classes. Quatre d'entre elles seront reliées à l'école secondaire Saint-Martin, alors que les six autres seront destinées au secteur Chomedey, pendant la construction de deux écoles primaires.

 

De son côté, la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys pourra compter sur un montant de 1 710 188 $ pour l'installation de six maisons-classes de deux étages reliées à l'école secondaire Mont-Royal. Rappelons qu'un projet pilote a été réalisé cette année à l'école primaire de l'Avenir, dans le quartier de Chomedey. Une aide financière de 600 000 $ avait alors été allouée à la Commission scolaire de Laval.

 

QS : insuffisant!

« Dans ma circonscription seulement, il manque 50 classes primaires à l'heure où on se parle. Résultat : des jeunes de Rosemont se retrouvent à étudier dans des roulottes en gyproc », ironise le député Vincent Marissal. L'élu de Québec solidaire réclame un plan stratégique du gouvernement Legault. À l'heure actuelle, près de 90% des bâtiments de la CSDM, qui sont âgés en moyenne de 65 ans, sont considérés comme étant « en mauvais état » ou « en très mauvais état » et nécessitent des besoins urgents en rénovation, évoque-t-il. Outre les graves problèmes de salubrité, le manque criant de salles de classe est aussi alarmant, selon le député de Rosemont.

-30-

À lire aussi dans Éducation, Loisir & Sport LAG