Demande d'inscription

Si votre organisme, entreprise, ministère etc. est déjà un abonné aux services du Courrier parlementaire©, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par courriel nos éditions quotidiennes. Vous devez cependant entrer l'adresse courriel attribuée par votre organisation.

Se désinscrire

Pour un essai gratuit de quelques jours, veuillez nous faire parvenir un courriel.

Pour plus d'informations, veuillez nous rejoindre par téléphone au 418 640-4211 ou par courriel.

Mot de passe oublié

Veuillez indiquer votre adresse courriel qui est liée à  votre compte. Si elle correspond à  un utilisateur, nous vous enverrons un courriel afin que vous puissez récupérer votre mot de passe.

Mon profil

Vous pouvez modifier les paramètre de votre compte.

Désolé, pour naviguer dans notre site, il faut être abonné.

Nous offrons une édition (LCP-LAG) à tous les jours de septembre à juin et deux éditions par jour (LCP InfoMidi) quand l'activité parlementaire le mérite pour tenir nos lecteurs bien informés sur ce qui occupe et préoccupe les législateurs québécois.

Nous avons aussi des volets inédits comme Le Monde du lobbying sur les groupes de pression et les grands lobbys, la série L'État expliqué (comment le Québec se gouverne) et Regard législatif, les lundis matins en temps de session. Nous publions aussi Cette semaine au Parlement sur l'activité de la semaine (et des mises à jour fréquentes durant la semaine), Alerte Décrets et Derrière les décrets, Ce qu'ils ont dit, Le Point sur... et encore.

Si vous êtes intéressé à obtenir un essai gratuit de quelques jours pour votre entreprise ou organisme, n'hésitez pas à nous contacter

Retour

Article du

Tarifs spéciaux d’électricité

Pas aux entreprises milliardaires, réclame QS

Paru le | Catégorie: Énergie

(LCP) Le premier ministre juge comme une « bonne chose » qu’Hydro-Québec puisse consentir des tarifs spéciaux d’électricité à des entreprises étrangères si elles génèrent des retombées économiques importantes.

 

« Notre défi, au Québec, c'est de créer des emplois à plus de 50 000 $. Donc, si l'entreprise arrive ici puis est prête à créer des emplois payants, c'est bon pour le Québec », plaide François Legault.

 

En revanche, la cheffe du troisième groupe d'opposition, Manon Massé, refuse que l’argent des Québécois serve à subventionner via des tarifs spéciaux d’électricité des multinationales dirigées par des milliardaires, comme dans le cas d’Amazon.

 

« Des tarifs spéciaux, ce n'est pas qu'on est contre, mais pas pour des entreprises milliardaires. Il y a des citoyens qui se font débrancher leur électricité à toutes les semaines parce qu'ils n'arrivent pas à payer leurs comptes », déplore la députée de Québec solidaire.

 

Des critères régis

« Pour avoir droit à ce tarif-là, pour pouvoir y avoir accès, il faut faire certaines démonstrations en termes de développement économique », explique le ministre de l’Énergie, Jonatan Julien. « En termes de création d'emplois, il y a des critères qui sont prescrits, et naturellement on est ouverts au centre de données, mais pour avoir droit à ce tarif qui est régi, on doit faire la démonstration à la fois de création d'emplois, de capacité, capacité électrique, et de l'emplacement. Alors, toutes discussions avec l'industrie devront répondre à ces critères-là, mais le tarif est prescrit à 3,95 sous du kWh. »

-30-

À lire aussi dans Énergie