Inscription

Pour ne rien manquer de L’Actualité gouvernementale, abonnez-vous dès maintenant à nos publications.

Retour

Article du

Forêt, Faune et Parcs

Comment se déclinent les millions $: de l'innovation à la SÉPAQ

Paru le | Catégorie: Forêts/Faune/Parcs

Une fois les annonces budgétaires faites par le ministre des Finances, Carlos Leitão, chaque ministre récolte une part des dépenses du gouvernement. Ainsi, le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Luc Blanchette, avait récemment des investissements à annoncer.

 

«On va ajouter effectivement une bonification au programme Innovation Bois. On vise à faire une reconversion industrielle pour s'éloigner un peu du deux-par-quatre et du papier journal. Donc, on a mis de l'avant des programmes. La dernière fois, on avait mis ça en mars 2017, 45 millions $ qu'on avait annoncés lors d'un forum Innovation Bois. Là, on bonifie avec cet actuel budget: 25 millions $.»

 

Un montant de 41 millions $ s'ajoute en «soutien à la forêt privée». Pour la lutte à la tordeuse des bourgeons de l'épinette, «on parle de 40 millions $», au Témiscamingue de même que pour le Bas-Saint-Laurent, la Côte-Nord et la Gaspésie, «qui sont en situation critique».

 

Un budget additionnel en forêt publique de l'ordre de 14 millions $ est ajouté notamment «pour les chantiers sur la forêt feuillue». Le dernier budget Leitão ajoute 13 millions $ aux sommes prévues du budget précédant, de sept millions $ pour les caribous forestiers, «mais il y a d'autres espèces menacées auxquelles il faudra s'intéresser, notamment le béluga. Donc, un 13 millions $ supplémentaire».

 

Par ailleurs, «les partenaires commerciaux avec qui on fait affaire pourront obtenir également un réseau informatique. Ce sera implanté dans le temps, au fil des années. On a ajouté 14 millions $ pour se moderniser en la matière».

 

La Société des établissements de plein air du Québec reçoit «70 millions $ supplémentaires pour mettre un peu d'amour dans leurs infrastructures ou sinon ajouter de l'hébergement dans l'ensemble de nos 27 établissements de la SEPAQ».

-30-

À lire aussi dans Forêts/Faune/Parcs