Demande d'inscription

Si votre organisme, entreprise, ministère etc. est déjà un abonné aux services du Courrier parlementaire©, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par courriel nos éditions quotidiennes. Vous devez cependant entrer l'adresse courriel attribuée par votre organisation.

Se désinscrire

Pour un essai gratuit de quelques jours, veuillez nous faire parvenir un courriel.

Pour plus d'informations, veuillez nous rejoindre par téléphone au 418 640-4211 ou par courriel.

Mot de passe oublié

Veuillez indiquer votre adresse courriel qui est liée à  votre compte. Si elle correspond à  un utilisateur, nous vous enverrons un courriel afin que vous puissez récupérer votre mot de passe.

Mon profil

Vous pouvez modifier les paramètre de votre compte.

Désolé, pour naviguer dans notre site, il faut être abonné.

Nous offrons une édition (LCP-LAG) à tous les jours de septembre à juin et deux éditions par jour (LCP InfoMidi) quand l'activité parlementaire le mérite pour tenir nos lecteurs bien informés sur ce qui occupe et préoccupe les législateurs québécois.

Nous avons aussi des volets inédits comme Le Monde du lobbying sur les groupes de pression et les grands lobbys, la série L'État expliqué (comment le Québec se gouverne) et Regard législatif, les lundis matins en temps de session. Nous publions aussi Cette semaine au Parlement sur l'activité de la semaine (et des mises à jour fréquentes durant la semaine), Alerte Décrets et Derrière les décrets, Ce qu'ils ont dit, Le Point sur... et encore.

Si vous êtes intéressé à obtenir un essai gratuit de quelques jours pour votre entreprise ou organisme, n'hésitez pas à nous contacter

Retour

Article du

Temps supplémentaire obligatoire

« En travaillant ensemble, on va y arriver! »

Paru le | Catégorie: Santé & Services sociaux LAG

(LAG) La ministre de la Santé et des Services sociaux invite tous les établissements de santé et de services sociaux à se préparer dès maintenant pour que tout se passe bien le 8 avril, journée nationale sans temps supplémentaire décrétée par la Fédération interprofessionnelle de la santé.

 

« Je demande aux PDG des établissements de faire appel à toutes les ressources disponibles, même à ceux et à celles qui ont quitté le réseau, pour venir aider leurs collègues », a lancé Danielle McCann, hier.

 

La ministre tient cependant à rappeler au syndicat que la santé et la sécurité des patients « ne doivent en aucun cas être mises en péril » par ce geste symbolique puisqu’il s’agit du devoir éthique des infirmières de rendre ces services.

 

Engagement ferme

La ministre dit maintenir son intention d’ici la fin de son mandat de mettre fin au recours au temps supplémentaire obligatoire pour les infirmières, sans toutefois préciser d’échéancier précis.

 

« Nous ajoutons dès cette année 200 millions $ afin d'embaucher du personnel soignant dans nos CHSLD, nos hôpitaux et d'autres établissements. C'est un pas énorme dans la bonne direction. En travaillant ensemble, on va y arriver! J'ai rencontré la FIQ à de nombreuses reprises depuis que je suis en poste », a-t-elle indiqué.

 

Pour sa part, la présidente de la FIQ, Nancy Bédard, estime que cette promesse demeurera un « vœu pieux » tant qu’elle n’exigera pas de ses gestionnaires des changements profonds.

 

« Elle doit envoyer le message clair que le temps où on faisait reposer tout le fonctionnement du réseau de la santé sur les épaules des professionnelles en soins est révolu. Il y a urgence d'agir! »

-30-

À lire aussi dans Santé & Services sociaux LAG