Demande d'inscription

Si votre organisme, entreprise, ministère etc. est déjà un abonné aux services du Courrier parlementaire©, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par courriel nos éditions quotidiennes. Vous devez cependant entrer l'adresse courriel attribuée par votre organisation.


Se désinscrire

Pour un essai gratuit de quelques jours, veuillez nous faire parvenir un courriel.

Pour plus d'informations, veuillez nous rejoindre par téléphone au 418 640-4211 ou par courriel.

Mot de passe oublié

Veuillez indiquer votre adresse courriel qui est liée à  votre compte. Si elle correspond à  un utilisateur, nous vous enverrons un courriel afin que vous puissez récupérer votre mot de passe.

Mon profil

Vous pouvez modifier les paramètre de votre compte.

Désolé, pour naviguer dans notre site, il faut détenir une licence/abonnement.

Nous publions depuis 28 ans (dont 21 ans comme quotidien web).

Nous offrons une édition (LCP-LAG) tous les matins de la semaine de septembre à juin

Nous ajoutons LCP InfoMidi quand l'activité parlementaire le mérite (quand le Salon bleu est en action)

Notre objectif depuis presque trois décennies est de tenir nos lecteurs bien informés sur ce qui occupe et préoccupe les législateurs québécois.

Nous avons aussi des volets inédits comme Le Monde du lobbying sur les groupes de pression et les grands lobbys, Regard législatif en temps de session.

Nous publions aussi Cette semaine au Parlement sur l'activité de la semaine (et des mises à jour fréquentes durant la semaine),

Nos abonnés reçoivent Alerte Décrets et peuvent consulter nos rubriques Derrière les décrets, Ce qu'ils ont dit,

Message DU gouvernement, Message AU gouvernement et plus encore.

Si vous êtes intéressé à obtenir un essai gratuit de quelques jours pour votre entreprise ou organisme, n'hésitez pas à nous contacter (editeur@courrierparlementaire.com)

Retour

Article du

Message AU gouvernement

Plan de réouverture : le secteur de l'optique prêt à reprendre du service

Paru le | Catégorie: Santé & Services sociaux LAG

(R.I.) Le 23 avril dernier, l'Ordre des optométristes du Québec et l'Ordre des opticiens d'ordonnances du Québec ont publié un guide intitulé Reprise des activités professionnelles dans les cabinets d'optométristes et d'opticiens d'ordonnances en contexte de pandémie COVID-19. Ce guide de 44 pages propose une série de mesures sanitaires devant être mises en application dans tous les cabinets afin d'atténuer les risques de contagion à la reprise des activités. Dès la publication du guide, les mesures proposées ont été analysées et toutes les cliniques se sont assurées de s'approvisionner rapidement afin de pouvoir relancer les opérations.

 

Aujourd'hui, l'Association des bannières, chaînes et indépendants de l'optique du Québec (ABCIOQ) et l'Association des optométristes du Québec (AOQ) interpellent le gouvernement du Québec afin de le sensibiliser à l'état de leur préparation devant mener à la réouverture des cliniques.

 

« L'ensemble du domaine de l'optique est prêt à reprendre du service à très court terme et nous voulons rassurer le gouvernement du Québec et tous les partenaires en santé publique que nous sommes mobilisés et prêts à offrir tous les services de santé auxquels notre clientèle est habituée, et ce, de façon sécuritaire. Le protocole est établi et il est entièrement respecté » a mentionné monsieur Patrick Doyle, vice-président de l'ABCIOQ.

 

Considérant que la majeure partie des activités professionnelles réalisées en clinique se fait en respectant le principe de la distanciation physique, et qu'en tout temps le masque peut être conservé, l'ABCIOQ et l'AOQ s'attendent à ce que le gouvernement du Québec ajoute l'optique à sa liste des prochains secteurs devant être déconfinés à court terme.

 

« Tous les services de santé offerts par nos membres seront conformes aux recommandations du guide publié par les deux ordres professionnels. Une attention particulière sera apportée à l'accueil des patients, aux mesures d'hygiène, à l'affichage des consignes, à la gestion des espaces publics, à la formation des employés et à la désinfection des instruments. » a ajouté madame Christine Breton, membre du conseil d'administration de l'ABCIOQ.

 

« Les optométristes n'ont jamais cessé de traiter les urgences depuis le début de la pandémie. Le protocole sanitaire est suivi et les mesures de protection font partie intégrante de leur travail. C'est pourquoi nous jugeons normal que notre secteur d'activités soit inclus dans la liste prioritaire de déconfinement. Nous avons un rôle à jouer et nous avons un devoir envers nos patients. » a conclu Dr Guillaume Fortin, optométriste et président de l'Association des optométristes du Québec (AOQ).

 

À noter que le guide et les recommandations peuvent être consultés au lien suivant : Mesures COVID-19

 

À propos de l'ABCIOQ
L'ABCIOQ assume son rôle de leader et s'établit comme une référence incontournable dans l'industrie. Elle participe activement à l'évolution des professionnels de l'optique et de leur pratique. Plus de 1200 optométristes, 900 opticiens d'ordonnance et 2800 employés œuvrent au sein de ces entreprises où environ 1 million d'examens de la vue sont annuellement dispensés dans plus de 700 salles d'examen. Les membres de l'Association génèrent un chiffre d'affaires de plus de 500 millions de dollars au Québec.

 

À propos de l'Association des optométristes du Québec
Fondée en 1966, l'Association des optométristes du Québec (AOQ) a pour mission de promouvoir la valeur et le rôle de l'optométrie au sein du système de santé québécois. Représentant quelque 1500 membres, elle vise à mieux faire connaître le rôle des optométristes, et mène des campagnes de sensibilisation auprès du grand public sur la santé des yeux et de la vision. Facilement accessibles partout au Québec, les optométristes jouent un rôle critique de première ligne pour détecter, traiter et prévenir les troubles visuels et certaines maladies oculaires.

SOURCE Association des bannières, chaînes et indépendants de l''industrie de l''optique du Québec (ABCIOQ)

-/-/-/-/-/-

À lire aussi dans Santé & Services sociaux LAG