Demande d'inscription

Si votre organisme, entreprise, ministère etc. est déjà un abonné aux services du Courrier parlementaire©, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par courriel nos éditions quotidiennes. Vous devez cependant entrer l'adresse courriel attribuée par votre organisation.


Se désinscrire

Pour un essai gratuit de quelques jours, veuillez nous faire parvenir un courriel.

Pour plus d'informations, veuillez nous rejoindre par téléphone au 418 640-4211 ou par courriel.

Mot de passe oublié

Veuillez indiquer votre adresse courriel qui est liée à  votre compte. Si elle correspond à  un utilisateur, nous vous enverrons un courriel afin que vous puissez récupérer votre mot de passe.

Mon profil

Vous pouvez modifier les paramètre de votre compte.

Désolé, pour naviguer dans notre site, il faut détenir une licence/abonnement.

Nous publions depuis 28 ans (dont 21 ans comme quotidien web).

Nous offrons une édition (LCP-LAG) tous les matins de la semaine de septembre à juin

Nous ajoutons LCP InfoMidi quand l'activité parlementaire le mérite (quand le Salon bleu est en action)

Notre objectif depuis presque trois décennies est de tenir nos lecteurs bien informés sur ce qui occupe et préoccupe les législateurs québécois.

Nous avons aussi des volets inédits comme Le Monde du lobbying sur les groupes de pression et les grands lobbys, Regard législatif en temps de session.

Nous publions aussi Cette semaine au Parlement sur l'activité de la semaine (et des mises à jour fréquentes durant la semaine),

Nos abonnés reçoivent Alerte Décrets et peuvent consulter nos rubriques Derrière les décrets, Ce qu'ils ont dit,

Message DU gouvernement, Message AU gouvernement et plus encore.

Si vous êtes intéressé à obtenir un essai gratuit de quelques jours pour votre entreprise ou organisme, n'hésitez pas à nous contacter (editeur@courrierparlementaire.com)

Retour

Article du

Message AU gouvernement

L'économie sociale et la pénurie de main-d’oeuvre

Paru le | Catégorie: Solidarité sociale

(R.I.) «Le secteur d'emploi de l'économie sociale et de l'action communautaire doit composer, comme tous les autres secteurs, avec les départs à la retraite et les difficultés de recrutement.

 

C'est ce que démontrent, entre autres, les résultats de la 4ième édition de l'enquête nationale de main-d'œuvre Les Repères en économie sociale et en action communautaire - Panorama du secteur et de sa main-d'œuvre, édition 2018, rendue publique hier par le Comité sectoriel de main-d'œuvre - Économie sociale et action communautaire (CSMO-ÉSAC).

 

Cette enquête révèle que la moitié des gestionnaires de ce secteur d'emploi se disent préoccupés par la question de la relève et que 43% ont rencontré des difficultés à combler un ou plusieurs poste(s) au sein de leur organisation. Les enjeux posés par la rareté de main-d'œuvre vont aller en s'amplifiant, puisque la vague de départs la plus importante est pressentie pour 2019-2020.

 

Dans ce contexte de resserrement du marché du travail, les gestionnaires de ce secteur d'emploi développent des stratégies pour l'attraction de nouvelles ressources humaines. Ainsi, 97 % des organisations sondées prônent le maintien ou l'embauche de travailleurs âgés de 50 ans et plus.

 

Près de 18 % des organisations emploient une ou plusieurs personnes immigrantes et dans 82 % des cas, pour un emploi en lien direct avec leur domaine d'expertise. Également, plus du tiers des gestionnaires du secteur visent l'embauche d'Autochtones et 22 % l'embauche de personnes en situation de handicap. Enfin, 41 % des organisations de ce secteur d'emploi comptent des stagiaires dans leur équipe de travail. Selon Frédéric Lalande, président du CSMO-ÉSAC, « l'enquête démontre clairement que le secteur d'emploi de l'économie sociale et de l'action communautaire est un vecteur important d'intégration sociale, et qu'il permet de combiner valeurs sociales et emplois de qualité ».

 

Le secteur d'emploi de l'économie sociale et de l'action communautaire est composé de près de 319 893 travailleurs dans 16 590 organisations (OBNL ou coop) et représente un budget d'opération totale de 45 471 487 270 $, soit 10 % du produit intérieur brut (PIB) du Québec. Les faits saillants de cette enquête sont disponibles sur le site www.csmoesac.qc.ca.

 

Le Comité sectoriel de main-d'œuvre de l'économie sociale et de l'action communautaire (CSMO-ÉSAC) a pour mission de favoriser et de consolider la concertation et le partenariat afin de résoudre les problèmes de main-d'œuvre communs aux entreprises et organismes du secteur. Il vise à assurer le développement de la main-d'œuvre et de l'emploi sur une base sectorielle par la mobilisation et la concertation des principaux acteurs concernés, par une connaissance approfondie du marché du travail et par l'élaboration de stratégies d'action et de formation continue.

-/-/-/-/-/-/-

Rappel : Au début d’un article (LCP) signifie que c’est un texte signé Le Courrier parlementaire© et (LAG) annonce un texte de L’Actualité gouvernementale©. Au début d’un article (R.I.) et à la fin de l’article -/-/-/-/-/- indiquent un texte/article que nous avons repris intégralement. (R.I. remplace le C.C. utilisé jusqu’à maintenant)

À lire aussi dans Solidarité sociale