Demande d'inscription

Si votre organisme, entreprise, ministère etc. est déjà un abonné aux services du Courrier parlementaire©, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par courriel nos éditions quotidiennes. Vous devez cependant entrer l'adresse courriel attribuée par votre organisation.

Se désinscrire

Pour un essai gratuit de quelques jours, veuillez nous faire parvenir un courriel.

Pour plus d'informations, veuillez nous rejoindre par téléphone au 418 640-4211 ou par courriel.

Mot de passe oublié

Veuillez indiquer votre adresse courriel qui est liée à  votre compte. Si elle correspond à  un utilisateur, nous vous enverrons un courriel afin que vous puissez récupérer votre mot de passe.

Mon profil

Vous pouvez modifier les paramètre de votre compte.

Désolé, pour naviguer dans notre site, il faut détenir une licence/abonnement.

Nous publions depuis 28 ans (dont 21 ans comme quotidien web).

Nous offrons une édition (LCP-LAG) tous les matins de la semaine de septembre à juin

Nous ajoutons LCP InfoMidi quand l'activité parlementaire le mérite (quand le Salon bleu est en action)

Notre objectif depuis presque trois décennies est de tenir nos lecteurs bien informés sur ce qui occupe et préoccupe les législateurs québécois.

Nous avons aussi des volets inédits comme Le Monde du lobbying sur les groupes de pression et les grands lobbys, Regard législatif en temps de session.

Nous publions aussi Cette semaine au Parlement sur l'activité de la semaine (et des mises à jour fréquentes durant la semaine),

Nos abonnés reçoivent Alerte Décrets et peuvent consulter nos rubriques Derrière les décrets, Ce qu'ils ont dit,

Message DU gouvernement, Message AU gouvernement et plus encore.

Si vous êtes intéressé à obtenir un essai gratuit de quelques jours pour votre entreprise ou organisme, n'hésitez pas à nous contacter (editeur@courrierparlementaire.com)

Retour

Article du

Le Conseil des arts et des lettres

25 ans de soutien au développement

Paru le | Catégorie: Message DU gouvernement

(C.C.) « De Dany Laferrière à Marie Chouinard en passant par Yannick Nézet-Séguin, Nadia Myre, le Cirque Alfonse, Arcade Fire et Denis Villeneuve, le Conseil des arts et des lettres du Québec mise sur les pratiques originales, en soutenant les artistes de talent et en épaulant des compagnies dynamiques dans la création d'œuvres singulières.

 

Pour souligner la créativité et les succès des artistes, écrivains et organismes soutenus au cours des 25 dernières années, le Conseil, en collaboration avec plusieurs partenaires institutionnels et événementiels tels que Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ), le Festival Trans-Amériques, le Carrefour international de théâtre de Québec, le Festival Québec BD et le Festival des guitares du monde en Abitibi-Témiscamingue offrira un programme d'activités gratuites pour le public dans différentes régions du Québec, d'avril à décembre 2019. La liste des activités sera bonifiée en cours d'année et est disponible sur le site du Conseil au www.calq.gouv.qc.ca.

 

Un bilan impressionnant


Outil de développement des arts et des lettres du Québec, cette évolution du Conseil reflète l'épanouissement qu'a connu la scène artistique québécoise de 1994 à aujourd'hui. Au chapitre du rayonnement international, le Conseil soutient aujourd'hui chaque jour la présentation de sept spectacles sur les grandes scènes du monde. Alors que seule une trentaine de bourses de déplacement permettaient la mobilité des artistes à l'extérieur du Québec en 1994, le Conseil en attribue maintenant plus de 500 par année.

 

Une transformation notable est également observée aux quatre coins du Québec. Le nombre de bourses aux artistes et aux écrivains a triplé alors que le nombre de subventions accordées aux organismes dans les régions (en dehors de Québec et Montréal) a quintuplé. Depuis 2014, le Conseil soutient d'ailleurs plus d'une centaine de diffuseurs et de centres d'expositions qui proposent une multitude d'œuvres de créateurs d'ici et d'ailleurs à l'ensemble du public québécois.

 

« L'importance des arts dans notre société est majeure et leur apport dans nos communautés, tant sur le plan social qu'économique, est clairement démontré. L'excellence, la richesse et la multiplicité des propositions de nos artistes et organismes de création sont évidentes. Depuis 25 ans, la force du Conseil repose sur la diversité des points de vue qui peuvent s'y exprimer, le rassemblement de compétences et le partage des connaissances. Notre mission de soutien au développement d'un écosystème durable dans l'ensemble du Québec demeure cruciale pour permettre aux arts d'être accessibles au plus grand nombre. L'expérience du Conseil, conjuguée au dynamisme des milieux, nous permet d'envisager l'avenir avec optimisme et ce sont animés de la même passion que l'équipe et les administrateurs du Conseil continueront d'épauler les artistes, écrivains et travailleurs culturels ».

- Mme Anne-Marie Jean, présidente-directrice générale du Conseil.

 

Une organisation tournée vers l'avenir
Passant de la machine à écrire aux services en ligne, le Conseil a évolué en phase avec les milieux qu'il dessert afin de répondre à leurs multiples besoins : de la recherche à la tournée, en passant par la création, la production, la diffusion et le perfectionnement. Son intervention a notamment contribué à l'amélioration des conditions socio-économiques des créateurs et à la mise en place de mécanismes renforçant le respect des droits d'auteur. Le Conseil a encouragé l'intégration de la relève et la poursuite de carrières. Il a mis en œuvre un programme adapté aux cultures des Autochtones et des mesures incitatives favorisant l'inclusion des clientèles marginalisées. Il s'est fait complice du rayonnement culturel québécois sur la scène internationale et a appuyé la conquête de nouveaux marchés.

 

« En lien avec les orientations de la Politique culturelle du Québec et de notre nouveau plan stratégique qui sera dévoilé sous peu, trois enjeux mobiliseront l'ensemble de nos ressources au cours des prochaines années : le renforcement des carrières artistiques et des organisations; le rayonnement des arts auprès des publics et le partage des connaissances. Nous sommes notamment à pied d'œuvre pour développer un nouveau programme de bourses que nous souhaitons offrir aux artistes dans les prochains mois. Bien que nous soyons fiers du chemin parcouru, notre attention est maintenant portée sur ce que nous devons encore accomplir à court, moyen et long terme pour assurer un développement artistique durable et inclusif dans l'ensemble du Québec », a ajouté Mme Jean.

 

À propos du Conseil des arts et des lettres

Dans une perspective de développement artistique équitable et durable, le Conseil soutient dans toutes les régions du Québec la création, l'expérimentation et la production dans les domaines des arts et des lettres et en favorise la diffusion et le rayonnement au Québec, au Canada et à l'étranger.

-/-/-/-/-/-