Inscription

Pour ne rien manquer de L’Actualité gouvernementale, abonnez-vous dès maintenant à nos publications.

Retour

Article du

Autochtones

Après un an d’enquête

Paru le | Catégorie: Message DU gouvernement

«Jacques Viens, président de la Commission d'enquête sur les relations entre les Autochtones et certains services publics au Québec : écoute, réconciliation et progrès se dit satisfait des accomplissements de son équipe au cours de la première année du mandat.

 

Un défi de taille

Dès sa création, le 21 décembre 2016, tout était à faire : trouver un local et une salle d'audience, bâtir une équipe solide dans une région où l'on frôle le plein emploi, développer des stratégies de déploiement sur l'étendue du territoire québécois et arrimer le tout pour être fonctionnel le plus rapidement possible.

 

Un an plus tard, c'est une équipe de 76 employés dévoués, dont 16 provenant de quatre nations autochtones (Atikamekw, Anishinabe, Innue, et Crie), qui travaillent ardemment à l'avancement des travaux de la Commission. En date d'aujourd'hui, les équipes ont effectué 62 séances d'information en plus de 19 visites de courtoisie dans la plupart des nations autochtones présentes au Québec.

 

La semaine dernière, la Commission a complété sa 11e semaine d'audiences. Au total, ce sont 131 témoins qui ont acceptés généreusement l'invitation à venir témoigner. De plus, 281 dossiers d'enquêtes ont été ouverts à ce jour. À cela, s'ajoute également une vingtaine d'enquêtes parallèles menées par l'équipe juridique.

 

De grands thèmes ont émané de ces audiences. Parmi ceux-ci, les questions de l'éducation et de la formation ont été abordées à plusieurs reprises par un bon nombre de témoins. La condition des citoyens en situation d'itinérance, la place des femmes autochtones, la protection de la jeunesse, la sécurisation culturelle et les problèmes reliés à la langue ont également tous fait surface. Enfin, un manque de ressources a été répertorié à plusieurs niveaux, notamment en matière de logement, de santé, de police, de justice, de services correctionnels, etc.

 

Prévisions pour 2018

L'année 2018 s'annonce également très chargée. Les audiences reprendront le 15 janvier pour une période de deux semaines à Val-d'Or. Puis, la Commission se déplacera à Montréal en février ainsi qu'en mars. Il n'est pas exclu que les audiences se déplacent ailleurs au Québec en avril, en mai ou en juin.

 

Parallèlement, des équipes continueront à sillonner la province. Huit communautés cries ont répondu à l'appel de l'équipe des relations avec les autochtones pour y accueillir des séances d'informations publiques. Le territoire Inuit est également dans la mire de la Commission qui souhaite grandement en couvrir l'entièreté. Les pourparlers continuent avec d'autres nations autochtones afin de fixer des séances d'informations.

 

Il est important de noter que des agents aux enquêtes, des agents de liaison et des agents de soutien et du mieux-être ont été engagés afin d'assurer une présence sur le territoire. D'autres embauches suivront dans les prochaines semaines.»

-/-/-/-/-/-/-