Demande d'inscription

Si votre organisme, entreprise, ministère etc. est déjà un abonné aux services du Courrier parlementaire©, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par courriel nos éditions quotidiennes. Vous devez cependant entrer l'adresse courriel attribuée par votre organisation.


Se désinscrire

Pour un essai gratuit de quelques jours, veuillez nous faire parvenir un courriel.

Pour plus d'informations, veuillez nous rejoindre par téléphone au 418 640-4211 ou par courriel.

Mot de passe oublié

Veuillez indiquer votre adresse courriel qui est liée à  votre compte. Si elle correspond à  un utilisateur, nous vous enverrons un courriel afin que vous puissez récupérer votre mot de passe.

Mon profil

Vous pouvez modifier les paramètre de votre compte.

Désolé, pour naviguer dans notre site, il faut détenir une licence/abonnement.

Nous publions depuis 28 ans (dont 21 ans comme quotidien web).

Nous offrons une édition (LCP-LAG) tous les matins de la semaine de septembre à juin

Nous ajoutons LCP InfoMidi quand l'activité parlementaire le mérite (quand le Salon bleu est en action)

Notre objectif depuis presque trois décennies est de tenir nos lecteurs bien informés sur ce qui occupe et préoccupe les législateurs québécois.

Nous avons aussi des volets inédits comme Le Monde du lobbying sur les groupes de pression et les grands lobbys, Regard législatif en temps de session.

Nous publions aussi Cette semaine au Parlement sur l'activité de la semaine (et des mises à jour fréquentes durant la semaine),

Nos abonnés reçoivent Alerte Décrets et peuvent consulter nos rubriques Derrière les décrets, Ce qu'ils ont dit,

Message DU gouvernement, Message AU gouvernement et plus encore.

Si vous êtes intéressé à obtenir un essai gratuit de quelques jours pour votre entreprise ou organisme, n'hésitez pas à nous contacter (editeur@courrierparlementaire.com)

Retour

Article du

Protection de la jeunesse

Trois mesures additionnelles annoncées

Paru le | Catégorie: Message DU gouvernement

(R.I.) À la suite de ses rencontres avec les équipes des services de protection de la jeunesse des diverses régions du Québec, le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Lionel Carmant, est heureux d'annoncer trois actions à prioriser pour améliorer la qualité et l'accessibilité des services offerts aux jeunes et aux enfants en difficulté et leur famille.

 

1. Faire évoluer les standards de pratique

Le rythme du traitement des dossiers sera dicté uniquement par le temps nécessaire pour faire une analyse juste et en profondeur des cas. Par le fait même, les intervenants se concentreront davantage sur les actions requises pour assurer le bon développement et la sécurité des enfants. Il s'agit donc d'optimiser l'organisation des services en protection de la jeunesse afin de permettre un temps d'intervention directe qui soit proportionnel aux caractéristiques et aux contextes propres à chacun des cas.

 

2. Alléger les processus administratifs

Afin que la multiplication et la complexité des formulaires ne restreignent pas le temps alloué aux interventions, la contribution du personnel de soutien administratif sera maximisée. Les intervenants qualifiés se consacreront donc majoritairement aux tâches pour lesquelles leurs compétences sont exigées et nécessaires.

 

3. Achat de matériel pour faciliter le travail des intervenants

Considérant le besoin des intervenants d'avoir à leur disposition tout l'équipement nécessaire à la réalisation optimale et sécuritaire de leurs activités, le ministre annonce qu'une part de l'investissement de 47 M$ annoncé en juillet dernier sera prévue à cette fin, notamment par l'achat de matériel tel que des cellulaires de fonction.

 

Citations :

« Les défis que nous avons à relever en matière de protection de la jeunesse sont nombreux, et nous nous engageons à poursuivre nos actions pour améliorer la qualité et l'accessibilité des services. C'est ensemble, grâce à une collaboration étroite de tous les acteurs concernés, que nous pourrons aider nos jeunes à développer leur plein potentiel. Il en va de notre avenir collectif. J'ai à cœur de tout mettre en œuvre pour mieux répondre aux besoins de ces jeunes et de leurs familles, et pour soutenir nos équipes dévouées. »

Lionel Carmant, ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux

-/-/-/-/-/-/-