(LCP) Le Québec récupérera « plus de 60 000 tests Abbott » aux résultats rapides en provenance du gouvernement fédéral. « Et des cliniques de dépistage massif, où la santé publique débarque et teste de manière massive dans les écoles, il y en a plus de 30 depuis le début de la pandémie », assure le ministre de l’Éducation.

 

« La cible, c'est en moins de 24 heures pour avoir le résultat. C'est une cible qui est, la plupart du temps, atteinte, mais pas toujours. Puis j'ai entendu des histoires d'horreur, cinq jours, six jours, sept jours, huit jours. On ne va pas le nier qu'il y a eu des dérapages, puis qu'il y a eu des erreurs », reconnait Jean-François Roberge.

 

Quant aux préposés aux bénéficiaires qui ont été formés en quelques semaines, l’été dernier,« il va être possible pour les gens, par la suite, d'aller compléter la formation pour avoir le diplôme de formation professionnelle complet qui permet de travailler dans une pluralité de milieux », indique le ministre.

 

« Puis la question de la reconnaissance des acquis, c'est une question qu'on s'est posée préalablement et sur laquelle on travaille effectivement. Donc, quelqu'un qui a le diplôme qu'on a fait en accéléré, qui travaille en ce moment en CHSLD puis qui dit : bien, c'est correct, mais peut-être que, dans un an, dans deux ans, dans cinq ans, je voudrai continuer d'exercer ma profession dans un autre milieu, pourra vraisemblablement se faire reconnaître des acquis, devra vraisemblablement aussi aller suivre des cours. »

-30-